Offre de 4,4 milliards pour Primaris

Primaris Retail Real Estate Investment Trust est l'une des... (Photo: Robert Skinner, archives La Presse)

Agrandir

Photo: Robert Skinner, archives La Presse

Primaris Retail Real Estate Investment Trust est l'une des principales entreprises canadiennes de gestion de centres commerciaux.

David Paddon
La Presse Canadienne
Toronto

Un consortium mené par KingSett Capital et incluant la Commission du Régime de retraite des fonctionnaires de l'Ontario a soumis une offre de 4,4 milliards afin de prendre le contrôle de la société de placement immobilier Primaris (T.PMZ.UN), l'une des principales entreprises canadiennes de gestion de centres commerciaux.

«Il s'agit d'une proposition solide et convaincante, qui procure aux détenteurs de parts une offre supérieure alors que les prix sont au sommet dans le secteur», a affirmé mercredi Jon Love, directeur associé chez KingSett Capital.

L'offre, en espèces, donne aux détenteurs de parts de Primaris l'occasion de mettre la main sur des liquidités dans un contexte d'incertitude économique et de marchés instables, a ajouté M. Love.

«Nous croyons fermement que cette offre sera très séduisante pour les détenteurs de parts», a-t-il dit.

Primaris a indiqué mercredi qu'une offre formelle n'avait pas encore été déposée. La société de placement immobilier entend évaluer toute proposition qui se présentera à elle et fera une recommandation en fonction du meilleur intérêt de ses détenteurs de parts, a-t-elle précisé.

L'entente, si elle obtient le feu vert, verra également la société de placement immobilier RioCan acquérir cinq centres commerciaux régionaux et trois autres centres commerciaux appartenant actuellement à Primaris, en échange d'une somme de 1,1 milliard $.

KingSett a dit offrir 26 $ par part de Primaris, ce qui représente une prime de 12,8 pour cent par rapport au cours à la clôture, mardi.

Le titre de Primaris a avancé mercredi de 3,36 $ à la Bourse de Toronto, ou 14,6 pour cent, à 26,40 $, ce qui a fait dire à certains analystes qu'une offre supérieure pourrait être chose possible.

Karine MacIndoe et Pauline Alimchandani, analystes chez BMO Marché des capitaux, ont en effet laissé entendre qu'une offre de 28 $ par part pourrait être possible.

«L'immobilier a connu de bons moments et nous pensons que le prix offert est raisonnable, même si nous nous attendons à ce qu'un prix plus élevé puisse encore être négocié pour obtenir l'appui du conseil de Primaris», ont écrit les deux analystes dans une note à leurs clients.

En date du 30 septembre, Primaris possédait 33 propriétés de premier plan et plusieurs autres de moindre importance dans 26 marchés.

KingSett est une entreprise privée qui collabore avec plusieurs partenaires - Ivanhoé Cambridge, la filiale immobilière de la Caisse de dépôt et de placement du Québec; le Régime de retraite des fonctionnaires de l'Ontario; et AIMCo, en Alberta.

RioCan est déjà le plus important gestionnaire canadien de centres commerciaux. La firme a offert d'acheter une participation de 100 pour cent dans six propriétés de Primaris et de 50 pour cent dans deux autres.

La Commission du Régime de retraite des fonctionnaires de l'Ontario gère le régime de pension des employés provinciaux et compte plus 17 millions $ d'actifs sous gestion.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer