L'immobilier américain continue de prendre du mieux

Associated Press
Washington

Les prix des maisons ont augmenté en septembre dans la majorité des villes américaines, un nouveau signe que le marché du logement se relève et donne un coup de main à la fragile reprise économique.

L'indice Standard & Poor's Case-Shiller, qui étudie les prix des maisons de 20 villes américaines, a grimpé de trois pour cent en septembre, en comparaison au même mois l'an dernier.

Les prix ont également augmenté de 3,6% au cours du trimestre de juillet à septembre, par rapport au même trimestre en 2011.

Sur une base annuelle, les prix se sont accrus dans 18 des 20 villes étudiées.

La ville de Phoenix, en Arizona, a connu la hausse la plus importante; les prix y ont bondi de 20,4% par rapport à l'an dernier.

Les prix ont augmenté de 0,1% à Atlanta, en Géorgie, mettant fin à 26 mois consécutifs de reculs sur une base annuelle.

Au mois de septembre, les prix ont également augmenté dans 13 villes par rapport à août.

Cinq régions métropolitaines ont enregistré un recul des prix tandis que les prix sont demeurés inchangés dans deux villes.

À Las Vegas, l'une des villes les plus durement touchées par la crise immobilière, les prix ont connu une hausse de 1,4%, marquant la plus importante hausse en un mois pour cette ville du Nevada.

Toujours sur un base mensuelle, les prix ont augmenté de 1,1% à Phoenix et à Minneapolis, au Minnesota.

La plus importante diminution a été observée à Cleveland, en Ohio, où les prix ont chuté de 0,9%.

Les données mensuelles ne sont pas désaisonnalisées, et certaines d'entre elles pourraient donc refléter la fin de la période d'achat estivale.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer