La SCHL prévoit un ralentissement sur le marché du neuf

L'activité devrait continuer de ralentir sur le marché du neuf au Canada au... (Photo fournie par la SCHL)

Agrandir

Photo fournie par la SCHL

La Presse Canadienne
Ottawa

L'activité devrait continuer de ralentir sur le marché du neuf au Canada au dernier trimestre de 2012 et en 2013, alors que le marché de la revente devrait se maintenir, de sorte que la croissance des prix se rapprochera du taux d'inflation ou y sera légèrement inférieure, a prévenu lundi la Société canadienne d'hypothèques et de logement.

Le nombre annuel de mises en chantier d'habitations oscillera entre 210 800 et 216 600 cette année et entre 177 300 et 209 900 l'an prochain. Les prévisions ponctuelles de la SCHL le situent à 213 700 pour 2012 et à 193 600 pour 2013.

Les ventes MLS de logements existants se chiffreront entre 449 200 et 465 600 en 2012 (prévision ponctuelle de 457 400), puis elles devraient augmenter en 2013, pour s'établir entre 433 300 et 489 700 (prévision ponctuelle de 461 500).

On s'attend à ce que le prix MLS moyen oscille entre 363 200 et 367 000$ en 2012 et entre 363 100 et 377 900$ en 2013. Les prévisions ponctuelles de la SCHL reposent sur des augmentations de 0,2% cette année et de 1,5% l'an prochain, qui le porteraient respectivement à 365 100$ et à 370 500$.

Un recul des mises en chantier et une stabilité du marché de la revente sont également à prévoir au Québec, selon la SCHL.

En 2012, les mises en chantier de maisons individuelles ont encore ralenti, sous l'effet de la croissance plus lente de l'emploi, de la récente détente du marché de la revente et de la part de plus en plus importante qu'occupent les logements collectifs sur le marché du neuf. Elles devraient donc diminuer de 4% et être au nombre de 15 900 en 2012. Un recul semblable, à savoir de 5,7%, est prévu pour 2013, ce qui donne un total de 15 000 mises en chantier.

Après avoir été vive durant la première moitié de 2012, la construction de logements collectifs devrait ralentir durant le reste de la période à l'étude. Par conséquent, on s'attend à ce que le nombre de logements collectifs mis en chantier fléchisse de 3,2% et descende à 30 800 en 2012. En 2013, il devrait baisser de 11,4% et s'établir à 27 300.

On prévoit que les ventes MLS augmenteront de 2% et se chiffreront à 78 700 en 2012. En 2013, elles devraient connaître une hausse semblable, soit de 1,4% et se chiffrer à 79 800.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Détente dans la construction en 2013

    Estrie

    Détente dans la construction en 2013

    Tout indique que le marché immobilier ira au ralenti l'an prochain, selon les plus récentes prévisions publiées par la Société canadienne ... »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer