Immobilier: ralentissement des ventes à Montréal

Sur le même thème

Une propriété à vendre à prix réduit.... (PHOTO FRANÇOIS ROY)

Agrandir

PHOTO FRANÇOIS ROY

Une propriété à vendre à prix réduit.

Le troisième trimestre, qui vient de se terminer, aura marqué un tournant dans la dynamique du marché immobilier de Montréal et du Canada.

Le marché montréalais «a ralenti» ces derniers mois, constate Royal LePage dans une étude publiée ce matin.

Le nombre de propriétés à vendre a gonflé et les ventes mettent plus de temps à se réaliser, si bien que les prix devraient «se stabiliser» d'ici la fin de l'année.

L'agence immobilière prévoit même une légère diminution du prix des condos, un segment qui avait le vent dans les voiles depuis plusieurs années.

«Nous sommes maintenant dans un marché d'acheteurs, alors que l'inventaire continue de croître tout en voyant les ventes ralentir, ce qui aura certainement un impact sur les prix au prochain trimestre», a fait valoir Dominic St-Pierre, directeur des services immobiliers de Royal LePage au Québec.

L'inventaire de condos à vendre a grimpé de 23,4% pendant le trimestre, contre 10% pour les maisons unifamiliales. Royal LePage attribue ce bond aux nombreux projets de construction dans la métropole.

> Plus de détails sur le Blogue immobilier

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer