La SCHL prévoit un ralentissement du marché

La construction de condos affiche une hausse cumulative... (Photo: Ivanoh Demers, La Presse)

Agrandir

Photo: Ivanoh Demers, La Presse

La construction de condos affiche une hausse cumulative de 27% depuis le début de l'année à Montréal.

La Presse Canadienne
Ottawa

L'activité immobilière canadienne devrait ralentir d'ici la fin de 2012, tant sur le marché du neuf que sur celui de la revente, selon l'édition du deuxième trimestre de 2012 du rapport Perspectives du marché de l'habitation diffusée jeudi par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Le nombre annuel de mises en chantier d'habitations oscillera entre 182 300 et 220 600 cette année et entre 175 100 et 213 500 l'an prochain. Les prévisions ponctuelles de la SCHL le situent à 202 700 pour 2012 et à 195 700 pour 2013.

Les ventes de logements existants se chiffreront entre 431 200 et 516 100 en 2012, puis devraient augmenter en 2013 pour se situer entre 431 300 et 522 400.

On s'attend à ce que le prix MLS moyen oscille entre 341 100$ et 406 700$ en 2012 et entre 346 000$ et 419 900$ en 2013.

Au Québec, dit la SCHL, l'effet du ralentissement de l'expansion économique sera atténué par les conditions d'emprunt toujours avantageuses et par la conjoncture démographique, qui continueront de favoriser la construction résidentielle en 2012 et 2013. Le climat d'incertitude actuel entourant les perspectives économiques à l'étranger suscitera une prudence accrue au Canada et pourrait se traduire par un refroidissement des dépenses des ménages et des investissements privés dans la province cette année. Ce contexte, poursuit l'agence, conjugué à l'équilibre accru du marché de la revente, modérera la demande de logements neufs.

Même si l'on s'attend à une lente reprise au cours des deux prochaines années, le nombre total de mises en chantier de maisons individuelles s'établira à 16 200 en 2012. Il connaîtra en 2013 une légère hausse qui le portera à 17 100. Plus que jamais, la popularité croissante des logements collectifs, type d'habitation relativement abordable, et la tendance à la densification résidentielle modéreront l'activité dans le segment des maisons individuelles au cours des prochaines années.

Après avoir été soutenues en 2011, les mises en chantier de logements collectifs retrouveront en 2012 et 2013 un rythme plus susceptible de se maintenir. Leur nombre s'élèvera à 28 100 cette année, puis s'établira à environ 28 000 en 2013, selon les prévisions.

Après s'être légèrement repliées l'an dernier, les ventes MLS augmenteront quelque peu au cours des prochaines années. Leur hausse devrait se chiffrer à 4% en 2012, pour ensuite ralentir en 2013.

La SCHL prédit que le total des habitations mises en chantier dans les grands centres urbains du Nouveau-Brunswick devrait régresser cette année et l'an prochain. Sur le marché de la revente, la tendance sera semblable à celle observée sur le marché du neuf.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

  • Légère hausse des mises en chantier en 2012

    Économie

    Légère hausse des mises en chantier en 2012

    Les mises en chantier d'habitations pour la région de Sherbrooke augmenteront légèrement en 2012, si l'on se fie à la tendance observé au deuxième... »

  • La construction va, selon la SCHL

    Estrie

    La construction va, selon la SCHL

    À quelques semaines des vacances de la construction, les nouvelles sont bonnes pour la région dans ce secteur d'activité. »

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer