Avalanche de projets immobiliers à Montréal

Le projet Peterson prévoit 280 condos répartis dans une tour de... (PHOTO FOURNIE PAR L'ARRONDISSEMENT DE VILLE-MARIE)

Agrandir

PHOTO FOURNIE PAR L'ARRONDISSEMENT DE VILLE-MARIE

Le projet Peterson prévoit 280 condos répartis dans une tour de 35 étages aux formes ondulantes dans le Quartier des spectacles.

(Montréal) Le boom de construction semble loin de vouloir s'essouffler dans le centre-ville de Montréal, si l'on se fie aux 10 projets annoncés d'un coup hier par les élus municipaux.

> Suivez Maxime Bergeron sur Twitter

Ces projets prévoient la construction de 1600 condos et de 51 600 mètres carrés de bureaux sur plusieurs terrains vacants, ainsi que de nouveaux magasins et hôtels. Les investissements totalisent 600 millions de dollars et ont été présentés en première lecture au conseil d'arrondissement de Ville-Marie, hier soir.

«Montréal se transforme d'une façon exceptionnelle, vous allez m'entendre le dire et le répéter constamment», a claironné le maire Gérald Tremblay en conférence de presse.

Il est vrai que la métropole est aujourd'hui à des années-lumière de la morosité d'il y a 15 ans. Déjà, 29 projets sont en cours de réalisation au centre-ville, dont la tour Altoria, le CHUM et les immeubles de copropriété Séville et Metropol. Qui plus est, 36 autres projets sont en cours d'approbation.

Forte hausse de condos

L'offre de condos neufs s'annonce de plus en plus grande dans les quartiers centraux, au point où certains craignent une surconstruction.

Sans se montrer alarmiste, Bertrand Recher, analyste montréalais de la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL), lance un certain avertissement aux promoteurs. «On pense que le rythme de construction a légèrement dépassé la demande dans le neuf», a-t-il dit à La Presse Affaires.

La région métropolitaine vient d'enregistrer deux années historiques dans la construction de copropriétés. Les mises en chantier ont atteint 10 500 en 2010 et 12 600 l'an dernier, dont environ 50% se sont faites dans l'île de Montréal. Or, selon M. Recher, la «demande réelle» se situe plutôt autour de 9500 à 10 000.

Quoi qu'il en soit, le maire Tremblay a tenté de se montrer très affirmatif quant à la viabilité des projets, hier. «On n'aurait jamais osé parler de ces projets-là s'ils n'étaient pas pour se réaliser dans les prochains mois», a-t-il lancé.

Claude Marcotte, associé principal du Groupe IBI/DAA, responsable de trois projets présentés hier, estime lui aussi que plusieurs se concrétiseront. «Ce ne sont pas des annonces farfelues. Les promoteurs ont dépensé des millions de dollars en frais d'acquisition de terrains, d'honoraires professionnels.»

Il reste que de nombreux projets ont été annoncés, puis relégués aux oubliettes, ces dernières années à Montréal. Les prochains trimestres diront lesquels iront bel et bien de l'avant.

Bureaux

Parmi les annonces faites hier, on trouve un immeuble de bureaux proposé par Cadillac Fairview à côté du Centre Bell. Selon les plans, l'édifice comptera 27 étages plutôt que les 44 prévus à l'origine. Le projet décollera dès que des ententes fermes auront été signées pour la location d'environ 50% des bureaux.

À l'heure actuelle, un seul projet majeur d'immeuble commercial est en construction au centre-ville - le premier depuis 20 ans. Il s'agit de la tour Viger, un projet mixte en bordure du Square Victoria. Westcliff projette aussi un gratte-ciel dans les environs immédiats.

Jean Laurin, président et chef de la direction de la firme immobilière Newmark Knight Frank Devencore, explique que le contexte actuel pourrait bien favoriser le lancement de nouvelles tours sous peu. «Le taux d'inoccupation continue à baisser. Il y a relativement peu d'espace disponible, et surtout peu de grands blocs d'espace.»

Le taux d'inoccupation est aujourd'hui à 5,9% dans les immeubles de catégorie A et B du centre-ville, comparativement à 7,7% à pareille date l'an dernier, indique Newmark Knight Frank Devencore.

Les autres projets présentés hier comprennent un complexe résidentiel et commercial à l'îlot Overdale, deux tours jumelles de 35 étages à l'angle de René-Lévesque et de la Montagne, l'agrandissement et la modification du magasin Ogilvy et un gratte-ciel de 35 étages aux formes ondulantes dans le Quartier des spectacles.

La plupart de ces nouveaux immeubles sont prévus sur des terrains vacants ou des stationnements, en accord avec les politiques mises de l'avant par l'arrondissement.

Nouveau blogue immobilier Consultez le détail de certains des projets sur le nouveau blogue immobilier de notre journaliste Maxime Bergeron. On peut le lire à: blogues.cyberpresse.ca/lapresseaffaires/immobilier

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer