Ottawa resserre les règles d'achat d'une maison

  •  

    Lina Dib

Ottawa impose de nouvelles règles pour rendre plus difficile l'obtention d'hypothèques garanties par la Société canadienne d'hypothèques et de logement (SCHL).

Le ministre fédéral des Finances, Jim Flaherty, a annoncé trois nouvelles règles, mardi matin, à Ottawa.

Les demandeurs d'hypothèques devront répondre aux exigences d'une hypothèque à taux fixe de cinq ans même s'ils en contractent une à taux plus bas.

De plus, les propriétaires qui voudraient réhypothéquer leur maison auront le droit de le faire à la hauteur de 90% de sa valeur et non plus de 95%.

Enfin, les acheteurs d'une maison qui ne sera pas leur résidence devront faire une mise de fonds initiale d'au moins 20% du prix de la maison. Cette mesure vise les acheteurs qui investissent dans l'immobilier à des fins spéculatives.

Le ministre Jim Flaherty assure qu'il ne prend pas ces mesures pour contrer une surchauffe du marché immobilier. «Rien n'indique clairement l'éminence d'une bulle immobilière, assure-t-il, mais nous adoptons des mesures prudentes et proactives afin de la prévenir.»

Comme les taux d'intérêt risquent fort de ne pas rester aussi bas indéfiniment, le ministre craint que plusieurs hypothéqués ne puissent plus faire face à leurs versements lorsque ces taux augmenteront.

«Les Canadiens doivent être prudents», avertit le ministre qui croit avoir atteint l'équilibre nécessaire avec ses mesures.

«D'un côté, nous ne voulons pas décourager les Canadiens qui veulent devenir propriétaires, dit le ministre, et de l'autre, nous voulons décourager ceux qui ont tendance à utiliser leur maison comme un guichet automatique».

> Réagissez sur le blogue de Richard Dufour

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer