La propreté des tables chez McDo questionnée

Sur le même thème

Agence France-Presse
Oslo, Norvège

Pour savourer son Big Mac allégé en bactéries, mieux vaut se rendre aux toilettes d'un McDonald's que de s'asseoir à une table, à en croire la télévision norvégienne.

La chaîne TV2 a contrôlé cinq restaurants de la chaîne de restauration rapide à Oslo et est arrivé à la conclusion, peu ragoûtante, que les tables contrôlées présentaient des quantités de micro-organismes très largement supérieures au niveau recommandé et... à celui mesuré dans les toilettes.

Le fourmillement de bactéries est dû à des procédures de nettoyage défaillantes, selon Lena Furuberg, experte des questions d'hygiène à l'Institut technologique norvégien, qui a participé à l'émission de défense des consommateurs «TV2 hjelper deg» (TV2 vous aide) diffusée jeudi soir.

«Il semble qu'ils n'utilisent qu'un chiffon et ils ne font en fait que tartiner les bactéries d'une table vers l'autre», a dit Mme Furuberg à l'AFP.

Les mesures, réalisées par bioluminescence, n'ont toutefois pas fait la lumière sur la nature des bactéries ni sur leur éventuelle dangerosité.

Par ailleurs, elles n'ont concerné que McDonald's, sans comparaison avec d'autres restaurants.

«Les micro-organismes se trouvent partout mais, dans ce cas, les quantités retrouvées sont très au-delà de ce qu'on est en droit d'attendre dans un lieu de restauration payante», a ajouté Mme Furuberg.

Porte-parole de la chaîne de restauration en Norvège, Margaret Brusletto s'est dite «surprise» des résultats de l'enquête. «Nous ne sommes pas satisfaits, ce n'est absolument pas bien», a-t-elle déclaré à l'AFP.

Après ces révélations, McDonald's a annoncé qu'il accélérait la mise en place d'un nouveau programme de nettoyage dans ses restaurants.

Incidemment, «do» - comme dans l'abréviation McDo souvent employée en France - signifie «toilettes» en norvégien.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer