Louis Garneau licencie 50 personnes, puis embauche

Pendant que l'aspect manufacturier s'essouffle, l'entreprise Louis Garneau... (Photo Yan Doublet, Archives Le Soleil)

Agrandir

Pendant que l'aspect manufacturier s'essouffle, l'entreprise Louis Garneau négocie le virage du commerce électronique. Sur la photo, le président de l'entreprise, Louis Garneau.

Photo Yan Doublet, Archives Le Soleil

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
André Dubuc
André Dubuc
La Presse

Le fabricant de vélos, de vêtements et d'articles de sport Louis Garneau va licencier 13 personnes à son usine de Saint-Augustin-de-Desmaures. La date prévue du licenciement est le 11 août prochain. À la mi-juin, il avait annoncé au personnel de son usine de Derby, au Vermont, la suppression de 36 emplois.

M. Garneau n'était pas disponible pour parler à La Presse hier. Mais il a fait parvenir cette explication par courriel : 

« Nous avons procédé à un petit licenciement de 13 personnes, dont plusieurs ont choisi le départ à la retraite. Nous sommes par contre en processus d'embauche pour des postes en technologie de l'information et en marketing web, contrebalançant ainsi les emplois abolis du côté manufacturier. »

Ni le lieu ni le nombre des embauches n'ont toutefois été précisés.

Louis Garneau ajuste en quelque sorte son effectif en fonction du contexte d'affaires. Pendant que l'aspect manufacturier s'essouffle, l'entreprise négocie le virage du commerce électronique, comme l'avait rapporté notre collègue Richard Dufour en septembre dernier.

« Ceux d'entre vous qui n'ont pas encore compris le commerce électronique, vous allez inquiéter votre banquier », avait dit le cycliste de haut niveau devenu homme d'affaires à son auditoire, alors qu'il était le conférencier lors d'une journée vélo organisée par la Banque Royale pour ses clients d'affaires.

« C'est le plus gros changement de modèle de consommation jamais vu. C'est mon coup de coeur cette année. Le chiffre de croissance chez nous est de 100 %. L'avenir, il est là. »

Le Groupe Louis Garneau emploie plus de 450 personnes.

- Avec William Leclerc, La Presse




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer