Fonds Rio Tinto Alcan Canada: engagements suspendus

Sylvain Larocque
La Presse Canadienne

Invoquant le «présent climat d'incertitude économique à l'échelle mondiale» et «la situation actuelle dans l'industrie de l'aluminium», le Fonds Rio Tinto Alcan Canada a suspendu tous ses nouveaux engagements financiers jusqu'à nouvel ordre.

Sur son site Web, le Fonds Rio Tinto Alcan indique qu'il «ne prendra pas de nouveaux engagements au moins jusqu'à la fin de 2012» et qu'il décidera bientôt de «l'approche appropriée pour 2013». Le fonds précise toutefois qu'il respectera ses obligations juridiques et les ententes déjà signées.

Jusqu'ici, le fonds a notamment soutenu le Festival international de jazz de Montréal, le service de vélos en libre-service Bixi, le Planétarium Rio Tinto Alcan, le Centre hospitalier de l'Université de Montréal, le Centre universitaire de santé McGill, l'Université du Québec à Chicoutimi, le Grand Défi Pierre Lavoie et des projets de lutte au décrochage scolaire.

Selon Claudine Gagnon, porte-parole de Rio Tinto Alcan, l'entreprise a versé 15,8 millions $ en dons et commandites au Canada depuis le début de l'année, dont environ 75 pour cent (11,6 millions $) par le biais du fonds.

Lors de l'annonce de l'acquisition d'Alcan, à l'été 2007, le géant australo-britannique Rio Tinto s'était engagé à créer un fonds de 200 millions $ «constitué sur une période de cinq ans».

Le fonds a été mis sur pied en 2008. Jusqu'à maintenant, il a déboursé environ 10 millions $ par année, a indiqué mardi Mme Gagnon. La porte-parole a assuré que l'entreprise avait déjà versé les 200 millions $ requis pour capitaliser le fonds.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer