Le déficit budgétaire d'octobre en nette augmentation

Octobre a toujours été un mois déficitaire depuis... (photo Jon Elswick, AP)

Agrandir

Octobre a toujours été un mois déficitaire depuis 1955 aux États-Unis, ce mois ne comportant pas d'échéances de collectes d'impôts.

photo Jon Elswick, AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le budget fédéral des États-Unis pour l'exercice 2017-2018 a commencé l'année avec une forte progression du déficit pour le mois d'octobre, a indiqué lundi le Trésor américain.

Le déficit du mois d'octobre, premier mois de l'exercice budgétaire qui se termine en septembre, s'est établi à 63 milliards de dollars en hausse de 38%, soit 17 milliards de plus qu'en octobre 2016.

Une progression des dépenses militaires (+7 milliards), des dépenses de santé (+6 milliards) et des coûts liés aux efforts de secours et de reconstruction intervenus après les ouragans (+4 milliards) expliquent en partie ce creusement du déficit.

Octobre a toujours été un mois déficitaire depuis 1955, ce mois ne comportant pas d'échéances de collectes d'impôts, a précisé un expert du Trésor.

En données brutes, les recettes ont pesé 235 milliards de dollars en hausse de 6% sur un an. C'est un record de recettes pour un mois d'octobre, a précisé un expert du Trésor. Mais les dépenses ont grimpé plus rapidement (+12%) à 299 milliards de dollars.

En données corrigées des variations calendaires, les recettes sont en hausse de 4% à 231 milliards de dollars tandis que les dépenses ont augmenté de 13% à 347 milliards (+39 milliards). Cela porte le déficit à 116 milliards de dollars, en progrès de 35% sur le chiffre d'octobre 2016 en données corrigées.

Au cours de l'exercice 2016-2017 qui s'est clôt en septembre dernier, le déficit budgétaire des États-Unis a grimpé de 13,6% à 666 milliards de dollars.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer