Randal Quarles confirmé gouverneur à la Fed

Randal Quarles a été sous-secrétaire au Trésor sous George... (Photo Keith Bedford, archives REUTERS)

Agrandir

Randal Quarles a été sous-secrétaire au Trésor sous George W. Bush.

Photo Keith Bedford, archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

Le Sénat américain a approuvé jeudi un nouveau gouverneur de la Réserve fédérale (Fed) choisi par Donald Trump, en la personne de Randal Quarles, un financier qui sera plus spécialement chargé de la supervision bancaire.

Randal Quarles, 60 ans, qui a été sous-secrétaire au Trésor sous George W. Bush et dirigeait jusqu'ici un fonds d'investissement, a été confirmé comme gouverneur par 65 voix contre 32. À ce titre, il siègera au Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC).

Il est aussi nommé vice-président du directoire, en charge de la régulation bancaire, alors que l'administration Trump veut assouplir les garde-fous placés par l'administration Obama après la crise de 2008-2009.

Cette fonction créée en 2010 n'avait jamais été officiellement attribuée même si l'ancien gouverneur de la Fed Daniel Tarullo en assumait la charge de facto. Celui-ci a démissionné en février dernier.

M. Quarles s'est montré critique sur la lourdeur des règlementations imposées aux grandes banques dont la faillite pourrait présenter un risque pour le système financier («too big to fail»).

Dans une tribune au Wall Street Journal en 2016, il s'était élevé «contre les conséquences d'une augmentation considérable des fonds propres des banques équivalant à une hausse du coût des crédits bancaires».

Il reste encore trois postes de gouverneurs vacants à la Fed, après le départ attendu la semaine prochaine du vice-président Stanley Fischer. Le président américain Donald Trump va aussi avoir l'opportunité de nommer un éventuel remplaçant à Janet Yellen à la tête de la Fed. Son mandat se termine en février.

La Fed n'a pas réagi à la confirmation de Randal Quarles jeudi.

Lors d'une conférence de presse mi-septembre, Mme Yellen avait affirmé avoir eu «de très bonnes interactions avec Randy Quarles» et «espéré qu'il soit nommé».

«Nous avons beaucoup de travail et ce serait bien de pouvoir le répartir sur plusieurs personnes», avait-elle ajouté alors que le directoire de la banque centrale fonctionne à petit effectif depuis des mois.

«Il est très important d'avoir un large éventail d'opinions autour de la table lorsque nous délibérons de la politique monétaire», a ajouté la patronne de la Fed.

Détail anecdotique, le nouveau gouverneur et président de la supervision bancaire siègera à Washington dans le bâtiment de la Fed baptisé Marriner S. Eccles du nom d'un ancien président de la banque centrale auquel son épouse, Hope Eccles, est apparentée.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer