Croissance «modeste à modérée» aux États-Unis selon la Fed

L'économie américaine a enregistré une croissance «modeste à modérée» en... (Photo Archives Reuters)

Agrandir

Photo Archives Reuters

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

L'économie américaine a enregistré une croissance «modeste à modérée» en juillet/août, a indiqué la banque centrale américaine dans son Livre Beige publié mercredi, ajoutant que l'ouragan Harvey avait provoqué de «larges perturbations» dans la région littorale du golfe du Mexique.

Ce document, publié toutes les six semaines, précise que les conditions sur le marché de l'emploi restent tendues mais que la période a aussi vu un recul des ventes d'automobiles.

La Fed a toutefois indiqué qu'il était encore trop tôt pour jauger l'impact total des destructions au Texas et en Louisiane.

Le Libre Beige est publié deux semaines avant la prochaine réunion du Comité monétaire de la Fed, le FOMC, les 19 et 20 septembre et servira d'outil de réflexion à ses membres pour décider, ou non, de poursuivre leur politique de remontée des taux amorcée en début d'année.

Il tire son nom de la couleur de sa couverture et est établi à partir des informations recueillies sur le terrain par les douze banques régionales de la Réserve fédérale.

«Les dépenses de consommation ont progressé dans la plupart des régions avec des gains annoncés dans les ventes de détail et le tourisme mais mitigés pour les ventes de voitures», souligne le document, en précisant que «de nombreuses régions ont exprimé leur préoccupation sur un ralentissement prolongé dans le secteur automobile».

«Les dépenses d'investissement ont aussi progressé dans la plupart des régions. L'activité manufacturière a augmenté modestement en général», ajoute-t-on de même source.

Pour ce qui est de l'emploi, «la croissance a ralenti dans l'ensemble» mais la situation «a été largement qualifiée de tendue», précise le Livre Beige.

Quant aux prix, ils «ont augmenté modestement dans le pays», indique le rapport.

La Fed souhaite voir l'inflation accélérer mais le baromètre qu'elle prend en compte, l'indice des prix lié à la consommation (PCE) n'a progressé que de 1,4% en juilllet, le taux de chômage restant lui à des niveaux historiquement bas à 4,4%.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer