Trump envisage une «grosse commande» chez Boeing

Mercredi, 74% des employés de l'usine Boeing de... (Photo Randall Hill, Archives REUTERS)

Agrandir

Mercredi, 74% des employés de l'usine Boeing de Caroline du Sud se sont prononcés contre le fait de rejoindre le syndicat de l'International Association of Machinists and Aerospace Workers.

Photo Randall Hill, Archives REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
CHARLESTON

Le président américain Donald Trump a envisagé vendredi la possibilité d'une « grosse commande » d'avions F/A-18 Super Hornet de Boeing, rival potentiel du F-35 du Lockheed Martin jugé trop coûteux par le président américain.

Donald Trump dans l'usine de Boeing, vendredi, avec... (Photo Susan Walsh, AP) - image 1.0

Agrandir

Donald Trump dans l'usine de Boeing, vendredi, avec sa fille Ivanka et son gendre.

Photo Susan Walsh, AP

« Nous sommes en train de sérieusement considérer une grosse commande » de F/A-18 Super Hornet, a-t-il déclaré dans un discours devant les salariés d'une usine Boeing de Charleston, en Caroline du Sud.

« On verra bien comment... vous savez, Dennis [Muilenburg, le PDG de Boeing] est un négociateur très, très dur, mais je pense que nous pouvons y arriver », a ajouté Donald Trump.

Le président américain envisage de commander des F/A 18 Super Hornet pour remplacer des F-35 de Lockheed Martin, un avion de combat furtif ultra-sophistiqué dont le développement a été marqué par de multiples dérapages de coûts et retards de calendrier.

Le Pentagone a lancé à la demande de la Maison-Blanche un « examen détaillé » du programme, en évaluant la possibilité de substituer le F/A-18 au F-35.

Donald Trump considère le F-35 comme un exemple de mauvaise utilisation de l'argent public.

Le F-35, dont 210 exemplaires ont déjà été produits, est le programme d'armement le plus cher de l'histoire militaire avec un coût estimé à près de 400 milliards de dollars, pour près de 2500 appareils à produire dans les décennies à venir.

Dans le dernier lot commandé par le Pentagone, le prix de l'appareil est désormais de 94,6 millions de dollars pièce, pour le F-35A version classique pour l'armée de l'air.

La version à atterrissage et décollage vertical F-35B est à 122,8 millions de dollars pièce, et la version F-35-C pour l'aéronavale est à 121,8 millions de dollars, selon les informations fournies par le Pentagone.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer