157 000 nouveaux emplois en janvier aux États-Unis

Sur le même thème

Malgré son caractère encourageant, le rapport sur l'emploi... (Photo: Shannon Stapleton, Reuters)

Agrandir

Photo: Shannon Stapleton, Reuters

Malgré son caractère encourageant, le rapport sur l'emploi comportait un point négatif: le taux de chômage a grimpé à 7,9 %, par rapport à 7,8 % en décembre.

Associated Press
Washington

Les employeurs américains ont créé 157 000 nouveaux emplois en janvier et l'embauche a été beaucoup plus robuste à la fin 2012 qu'on ne l'avait d'abord cru, ce qui démontre que le marché de l'emploi demeure solide même si la croissance économique s'est interrompue.

Le département américain du Travail a révisé à la hausse ses données pour les deux derniers mois de l'année dernière, alors que l'économie peinait à croître et que le pays subissait la menace d'un «précipice fiscal» constitué de fortes coupes de dépenses gouvernementales et de hausses d'impôts. Le nombre d'emplois créés en novembre est ainsi passé de 161 000 à 247 000, tandis que celui du mois de décembre est passé de 155 000 à 196 000.

Malgré son caractère encourageant, le rapport sur l'emploi comportait un point négatif: le taux de chômage a grimpé à 7,9 %, par rapport à 7,8 % en décembre. Ce taux est calculé à partir des résultats d'un sondage réalisé auprès des ménages, et un plus grand nombre de répondants a indiqué être au chômage.

Les gains mensuels du nombre d'emplois sont issus d'une enquête distincte effectuée auprès des employeurs.

Le portrait de l'embauche ces deux dernières années a aussi pris du mieux à la lumière des révisions annuelles du département. Ces révisions ont montré que les employeurs avaient créé environ 180 000 emplois par mois en 2012 et 2011. Cela représente une hausse par rapport aux estimations précédentes d'environ 150 000.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer