Fitch lève sa menace sur le AAA des États-Unis

L'agence Fitch Ratings a annoncé lundi qu'elle levait sa menace de dégradation... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Agence France-Presse
Paris

L'agence Fitch Ratings a annoncé lundi qu'elle levait sa menace de dégradation à très court terme de la note des États-Unis, citant la décision de l'opposition républicaine d'autoriser le gouvernement Obama à dépasser le plafond légal de la dette pendant quatre mois.

Ce report «enlève le risque pesant sur le 'AAA' des États-Unis à court terme», écrit l'agence, qui avait menacé le 15 janvier de revoir la note maximale qu'elle attribue encore à la première économie mondiale si aucun accord n'était trouvé au Congrès sur un relèvement du plafond de la dette du pays.

Hormis la crise de financement à court terme du gouvernement fédéral, le Congrès et l'administration Obama ont la «latitude pour se consacrer à des choix de politique budgétaire substantiels et nécessaires pour mettre les finances publiques sur une voie viable à moyen et à long termes», explique encore la troisième grande agence de notation mondiale.

«L'accord sur un plan crédible de réduction du déficit à moyen terme avec un redressement viable de l'économie va probablement déboucher sur une confirmation du 'AAA' du pays et à un relèvement de la perspective de (la note) de négative à stable», souligne Fitch.

En l'absence d'un tel plan, prévient-elle, «la perspective négative actuelle va probablement déboucher sur une dégradation de la note fin 2013».

Fitch dit prévoir une accélération du rétablissement de l'économie américaine, avec un PIB à 2,8% en 2014, une croissance qui devrait soutenir les efforts de réduction du déficit et stabiliser la dette de l'État fédéral.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer