Tim Cook obtient une rémunération plus modeste qu'en 2011

La rémunération de Tim Cook pour l'exercice 2012,... (Photo: Reuters)

Agrandir

Photo: Reuters

La rémunération de Tim Cook pour l'exercice 2012, terminé en septembre, consiste en un salaire de 1,4 million $, des primes de 2,8 millions $, et 17 000 $ additionnels, notamment en primes d'assurance-vie, selon des documents réglementaires.

Agence France-Presse
New York

Le chef de la direction d'Apple, Tim Cook, a obtenu 4,2 millions $ en rémunération pour le plus récent exercice financier, une somme relativement modeste par rapport à l'année précédente, alors que le conseil d'administration lui avait accordé des actions valant aujourd'hui 510 millions $ pour avoir pris les rênes de l'entreprise en 2011.

La rémunération de Tim Cook pour l'exercice 2012, terminé en septembre, consiste en un salaire de 1,4 million $, des primes de 2,8 millions $, et 17 000 $ additionnels, notamment en primes d'assurance-vie, selon des documents réglementaires.

Le conseil d'Apple n'a pas jugé nécessaire d'accorder des actions supplémentaires au chef de la direction en 2012, après l'octroi d'un million de titres en 2011. M. Cook pourra se départir de la moitié de ces actions en 2016, et l'autre en 2021. Bien des choses peuvent affecter la valeur de ces titres d'ici là, mais l'entente sur papier fait du dirigeant le chef de la direction le mieux payé en 2011.

M. Cook s'est départi d'actions valant 140 millions $ en 2012, des titres qu'il avait obtenus précédemment alors qu'il était chef de l'exploitation.

Il agissait comme chef de la direction depuis un bon moment déjà quand le cofondateur Steve Jobs est mort en octobre 2011.

Apple a l'habitude d'accorder des actions à ses dirigeants tous les deux ans. Les plus hauts dirigeants aux côtés de M. Cook ont obtenu des parts importantes en 2012, l'ingénieur Robert Mansfield se voyant notamment attribuer des actions d'une valeur de 83 millions $.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer