La Fed note la croissance économique perd de son élan

Ben Bernanke... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Ben Bernanke

Agence France-Presse
Washington

Le Livre beige de la banque centrale des États-Unis (Fed) a dressé mercredi le tableau d'une reprise américaine en légère perte de vitesse, conforme à la description de la situation économique du pays faite la veille par le président de la Réserve fédérale, Ben Bernanke.

«L'activité économique d'ensemble a continué de croître à un rythme faible à lent en juin et début juillet», indique ce rapport de conjoncture publié toutes les six à huit semaines.

Le ton du document est moins encourageant que dans l'édition précédente (début juin), où la Fed notait que l'activité avait «crû à rythme lent», mais il correspond à ce que M. Bernanke a expliqué la veille à des élus du Sénat.

Notant que la croissance s'était encore affaiblie au printemps, après n'avoir atteint que 1,9% en rythme annualisé au premier trimestre, M. Bernanke a indiqué à ses interlocuteurs qu'en l'état actuel des choses, celle-ci devrait pouvoir se redresser au mieux légèrement à terme.

Selon le Livre beige, l'activité manufacturière, moteur principal de la reprise économique engagée il y a trois ans, «a continué de croître lentement dans la plupart des régions».

La Fed note la même hausse légère pour les ventes de détail dans la plupart du pays.

La conjonture a continué de s'améliorer dans le domaine du logement (construction et marché secondaire) dans l'ensemble du pays, ajoute la banque centrale, ce qui est conforme aux derniers indicateurs publiés pour ce secteur.

Dans le secteur financier, la Fed a relevé une hausse légère de la demande de prêts dans la plupart des régions.

Comme début juin, le rapport note que l'inflation est restée «modeste» dans le pays et que les pressions inflationnistes ont diminué dans le sillage de la baisse des prix de l'énergie.

Le Livre beige de la Fed note enfin que l'emploi a «progressé faiblement dans la plupart des régions depuis» son édition précédente, ce qui a été mis en évidence par les chiffres officiels publiés le 6 juillet par le département du Travail.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer