Gaz Métro devient Énergir

Gaz Métro a décidé de changer de nom pour refléter la diversification de ses... (photo fournie par Énergir)

Agrandir

photo fournie par Énergir

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Gaz Métro a décidé de changer de nom pour refléter la diversification de ses activités. L'entreprise se renomme Énergir, pour Énergie et Agir, un nom qui définit mieux ce qu'elle est devenue depuis dix ans, selon la présidente et chef de la direction, Sophie Brochu.

Le gaz naturel représente toujours 55% des activités de Gaz Métro, mais le distributeur de gaz du Québec est de plus en plus présent dans les énergies nouvelles. Il possède des parcs éoliens au Québec, des parcs solaires aux États-Unis et sa filiale Green Mountain Power est le principal distributeur d'électricité au Vermont. «On ne tourne pas le dos au gaz naturel, c'est encore la plus grande partie de nos activités. On est contents de ça», a-t-elle dit à La Presse.

Énergir demeure la même entreprise, avec la même équipe, qui travaille à la décarbonisation de l'économie. «Notre entreprise est en mouvement et dans l'action, dit Sophie Brochu. Il n'y a pas de solution unique pour décarboniser l'économie. Il faut accroître nos efforts collectifs en matière d'efficacité énergétique, intégrer davantage les énergies renouvelables et utiliser des énergies plus propres, dont le gaz naturel, en remplacement du charbon et des produits pétroliers».

Gaz Métro est la propriété d'une équipe d'investisseurs dont la Caisse de dépôt, qui est l'actionnaire de contrôle, le Fonds FTQ et BC Investment Management Corporation, et d'Enbridge. Le public en détient une partie via Valener, dont les actions sont inscrites en bourse.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer