Élimination du mazout: la Régie dit non à Hydro

Hydro-Québec n'a pas fait la preuve que son... (PHOTO DANIEL ACKER, ARCHIVES BLOOMBERG)

Agrandir

Hydro-Québec n'a pas fait la preuve que son programme pour inciter les PME, les commerces et les propriétaires d'immeubles d'habitation à convertir leurs systèmes de chauffage à l'électricité serait rentable et n'aurait pas d'impact sur les tarifs d'électricité, a conclu la Régie dans une décision rendue vendredi.

PHOTO DANIEL ACKER, ARCHIVES BLOOMBERG

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Hydro-Québec, qui voulait investir 50 millions pour inciter les PME, les commerces et les propriétaires d'immeubles d'habitation à convertir leurs systèmes de chauffage à l'électricité, vient de se voir opposer un non retentissant de la part de la Régie de l'énergie.

Hydro-Québec n'a pas fait la preuve que ce programme serait rentable et n'aurait pas d'impact sur les tarifs d'électricité, a conclu la Régie dans une décision rendue vendredi.

Tous les intervenants dans ce dossier, y compris les environnementalistes et ceux qui auraient pu bénéficier de ce programme, ont conclu aux « terribles insuffisances » de la preuve d'Hydro-Québec, souligne la Régie.

Les multiples demandes d'information supplémentaire adressées à Hydro-Québec n'ont pas permis de combler « les nombreuses lacunes » de la preuve de rentabilité qui lui a été présentée, indique la régisseuse Lise Duquette.

Hydro-Québec pensait pouvoir augmenter ses ventes d'électricité de 20 % avec ce programme de conversion, dont le coût de 50 millions devait être absorbé par les ventes supplémentaires. « Il y a 33 térawattheures à aller chercher sur 170 térawattheures [consommation annuelle d'électricité au Québec], c'est un potentiel énorme », avait précisé David Murray, président de la division Distribution d'Hydro-Québec, lors de l'annonce du programme.

UN PROGRAMME « MAL CONÇU »

Un tel programme aurait pu être une bonne idée, tant du point de vue commercial que du point de vue environnemental, selon la Régie de l'énergie. « Toutefois, le programme, tel que soumis, est mal conçu et repose sur des paramètres et critères dont la calibration ne permet pas de conclure à sa rentabilité », lit-on dans la décision.

Selon la Régie, le programme aurait eu pour effet de faire grimper les tarifs d'électricité de tous les clients d'Hydro-Québec. « En effet, lorsque les coûts d'un programme commercial sont supérieurs aux revenus qu'il génère, ce déficit se répercute par une hausse des tarifs d'électricité supportés par l'ensemble des consommateurs, sans que ceux-ci bénéficient d'un avantage en retour », justifie-t-elle.

Hydro-Québec voulait commencer à implanter ce programme dès cet hiver et avait pressé la Régie de rendre une décision rapide.

La société d'État se dit déçue de la décision de la Régie. « Nous allons faire l'analyse de la décision, dont les détails ne sont d'ailleurs pas encore disponibles, a fait savoir le porte-parole Marc-Antoine Pouliot. En ce qui concerne les suites, toutes les possibilités sont sur la table, y compris de demander une révision de la décision. »

«Le programme, tel que soumis, est mal conçu et repose sur des paramètres et critères dont la calibration ne permet pas de conclure à sa rentabilité. 

- Extrait de la décision de la Régie de l'énergie»





publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer