Énergies fossiles: le Fonds FTQ face à des choix difficiles

Le président et chef de la direction du... (Photo André Pichette, archives La Presse)

Agrandir

Le président et chef de la direction du Fonds de solidarité FTQ, Gaétan Morin.

Photo André Pichette, archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Le Fonds FTQ s'est délesté de ses investissements dans le secteur du charbon, ce qui n'aura aucun impact sur son rendement. La prochaine étape, sortir des énergies fossiles, ne sera pas aussi simple, estime son président et chef de la direction, Gaétan Morin.

«On a encore une économie basée sur les énergies fossiles, explique-t-il lors d'un entretien avec La Presse. Il faut penser à nos travailleurs, au mécanicien qui répare les voitures à essence et aux employés de la raffinerie de Montréal-Est».

En assemblée annuelle le week-end dernier, le Fonds FTQ fait savoir qu'il avait vendu ses placements liés au secteur du charbon. Son geste a été salué par les groupes environnementalistes, qui font pression sur les investisseurs pour qu'ils verdissent leurs portefeuilles.

Au total, les désinvestissements annoncés dans le secteur du charbon s'élèvent à 32 millions. C'est bien peu par rapport à l'actif total du Fonds FTQ, qui est de 13,1 milliards, convient son président. Le rendement du Fonds, qui a atteint 9,1 % à son dernier exercice, n'en sera pas affecté.

«C'est le signal qu'il faut retenir. L'important, c'est qu'on s'est mis en marche, dit-il».

La suite s'annonce plus difficile. Le Fonds FTQ a «quelques centaines de millions» d'investissement dans le secteur pétrolier et gazier. Cette industrie fait vivre beaucoup de travailleurs au Canada, en plus de générer des rendements importants pour les investisseurs.

«On se pose la question, dit Gaétan Morin. Quel serait l'effet (d'un désinvestissement total) et comment compenser ça. Un jour ou l'autre, l'économie devra se transformer. Mais c'est une transition, on ne peut pas faire ça du jour au lendemain».

La liste des placements délaissés par le Fonds FTQ:

  • AGL Energy (production d'énergie)
  • Anglo American (production minière)
  • BHP Billeton (production minière)
  • Electric Power Development (production d'énergie)
  • Rio Tinto (production minière)
  • South32 (production minière)
  • Teck Resources (production minière)
  • Turquoise Hill Resources (production minière)

  • Total : 32 millions




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer