Le Québec a encore soif d'essence

L'an dernier, les Québécois ont augmenté leur consommation... (Photo Olivier Jean, Archives La Presse)

Agrandir

L'an dernier, les Québécois ont augmenté leur consommation d'essence de 2,9 % par rapport à 2013, date de l'exercice précédent, soit une augmentation de 247 millions de litres.

Photo Olivier Jean, Archives La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Les ventes totales d'essence sont en augmentation au Québec, constate la Régie de l'énergie dans le portrait du marché qu'elle trace tous les trois ans. Trois chiffres pour comprendre.

247millions de litres de plus

L'an dernier, les Québécois ont augmenté leur consommation d'essence de 2,9 % par rapport à 2013, date de l'exercice précédent. C'est une augmentation de 247 millions de litres qui s'explique par les prix relativement bas du carburant et la hausse des ventes de véhicules utilitaires sport (VUS) et de camions légers. Depuis 2015, il se vend plus de VUS et de camions que de voitures au Québec.

En hausse au Québec, les ventes d'essence sont en baisse à Montréal. Les marges plus élevées des détaillants dans la métropole, constatées semaine après semaine par la Régie de l'énergie, incitent les consommateurs à faire le plein ailleurs qu'à Montréal.

2876 postes d'essence

Par ailleurs, le nombre de points de vente d'essence continue de diminuer. Il y avait l'an dernier 2876 stations d'essence au Québec, soit 0,7 % de moins qu'au recensement de 2013.

Le nombre de points de vente d'essence a fortement diminué entre 1997 et 2010 (- 41 %). Il continue de décroître, mais à un rythme moins rapide. La diminution est plus marquée à Montréal, dont le nombre de points de vente est en baisse de 3,2 % par rapport à 2013.

61 % aux indépendants

Le marché de l'essence a considérablement changé depuis que la Régie de l'énergie a commencé à tenir des statistiques. Ainsi, en 2010, les grandes pétrolières accaparaient la moitié du marché de l'essence au Québec. En 2016, les indépendants détiennent 61 % des points de vente d'essence.




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer