Baisse moindre que prévu des stocks de pétrole américain

Les stocks de pétrole brut ont légèrement moins baissé que prévu la semaine... (PHOTO ERIC GAY, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS)

Agrandir

PHOTO ERIC GAY, ARCHIVES ASSOCIATED PRESS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

Les stocks de pétrole brut ont légèrement moins baissé que prévu la semaine dernière aux États-Unis, selon les chiffres publiés mercredi par le département de l'Énergie (DoE).

Lors de la semaine achevée le 14 avril, les réserves commerciales de brut ont reculé d'un million de barils pour revenir à 532,3 millions, alors que les analystes interrogés par l'agence Bloomberg tablaient de façon médiane sur une baisse de 1,4 million.

Le chiffre du DoE est par ailleurs semblable aux estimations publiées la veille par la fédération privée American Petroleum Institute (API) qui avait fait part d'un recul du même ordre des stocks de brut.

Pour la septième semaine consécutive, les réserves stratégiques de brut ont, en outre, été abaissées, cette fois de 200 000 barils.

Du côté des stocks d'essence, le DoE a annoncé une hausse de 1,5 million de barils, alors que les experts compilés par Bloomberg comptaient sur un recul de deux millions.

Les réserves de produits distillés (fioul de chauffage...) ont reculé de deux millions de barils, dépassant là la baisse d'un million annoncée par le consensus de Bloomberg.

Vers 9, le prix du baril de «light sweet crude» (WTI), référence américaine du brut, s'orientait légèrement dans le rouge en cédant 15 cents à 52,26 dollars, sur le contrat pour livraison en mai au New York Mercantile Exchange (Nymex), après avoir évolué autour de l'équilibre jusqu'alors.




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer