Un ex-grand patron se tue au volant un jour après avoir été inculpé

Aubrey McClendon... (ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Aubrey McClendon

ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
New York

L'ancien patron du géant énergétique américain Chesapeake est décédé mercredi dans un accident de la route, au lendemain de son inculpation pour ententes illégales lors d'appels d'offres concernant des concessions de pétrole et de gaz.

Aubrey McClendon, 56 ans, était au volant d'une Chevrolet Tahoe lorsqu'il est allé s'encastrer contre un mur, a annoncé le capitaine Paco Balderrama de la police de l'Oklahoma, où a eu lieu l'accident. La voiture a ensuite pris feu.

«On dirait qu'il s'est jeté directement contre le mur», a déclaré M. Balderrama, sans dire si ce décès était un suicide. M. McClendon roulait au-dessus de la vitesse de quelque 65 km/heure autorisée, selon la police.

Aubrey McClendon a quitté le numéro deux américain du gaz en 2013. Il était poursuivi par le ministère américain de la Justice (DoJ) pour avoir «orchestré» entre 2007 et 2012 une entente entre deux «grands groupes» visant à éviter de briguer les mêmes concessions pétrolières dans l'Oklahoma.

Ces deux entreprises, qui ne sont pas identifiées par le DoJ, décidaient à l'avance qui répondrait aux appels d'offres afin d'éviter de faire monter les enchères, selon les accusations détaillées par le ministère de la Justice.

Le groupe qui décrochait la concession d'exploitation payait ensuite des intérêts à l'autre entreprise en compensation.

Aubrey McClendon avait jusqu'ici clamé son innocence.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer