Acquisition d'Osisko: Goldcorp s'égare en Abitibi

Le projet minier Éléonore, à la Baie James,... (Photo fournie par Goldcorp)

Agrandir

Le projet minier Éléonore, à la Baie James, a été évacué de la plupart de ses travailleurs.

Photo fournie par Goldcorp

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Hélène Baril

Dans sa tentative de séduction du Québec qui vise à l'aider à mettre la main sur Osisko, la société minière de Vancouver a fait paraître une pleine page de publicité dans les quotidiens québécois.

Elle y souligne sa présence dans la province où elle emploie 2000 personnes, dont 60 à son bureau de Val-d'Or.

Le problème, c'est que le bureau de Goldcorp est à Rouyn-Noranda et pas à Val-d'Or, deux villes distantes de 110 kilomètres qui entretiennent une rivalité comparable à celle de Chicoutimi avec Jonquière, avant la fusion.

Osisko, qui combat la tentative de prise de contrôle de Goldcorp, en a profité pour souligner la méprise sur les réseaux sociaux.

«Erreur d'inattention», a confessé hier Denis Boucher, du cabinet de relations publiques National, qui a rédigé la publicité.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer