Nexen affiche une perte de six million

En bourse

t.nxy
La Presse Canadienne

Le producteur de pétrole et de gaz naturel Nexen (T.NXY), qui fait actuellement l'objet d'un rachat par une société d'État chinoise, a indiqué lundi avoir réalisé une perte à son quatrième trimestre.

La société de Calgary a dévoilé une perte nette de six millions de dollars, soit 2 cents par action, pour le trimestre terminé en décembre. Nexen a notamment expliqué ce résultat par des frais de dépréciation liés à des propriétés de gaz naturel aux États-Unis et au Canada et par les coûts associés à son projet de sables bitumineux Long Lake.

Il s'agit d'un important revirement de situation comparativement au bénéfice de 43 millions, soit 8 cents par action, affiché pour la même période l'année précédente.

Les ventes nettes des activités poursuivies se sont établies à 1,58 milliard, en baisse par rapport à celles de 1,66 milliard du quatrième trimestre de 2011.

Pour l'ensemble de l'exercice financier, Nexen a vu son bénéfice net reculer de 52%, ce qui reflète essentiellement l'impact d'une hausse des dépenses pour la rémunération à base d'actions, laquelle est elle-même attribuable à la hausse du cours de l'action depuis que la chinoise CNOOC a proposé de racheter Nexen.

En outre, les gains tirés de la vente d'actifs ont aussi été moindres. Au plus récent exercice, le bénéfice net comprenait des gains avant impôts de 194 millions liés à la vente d'actifs, contre 386 millions $ lors de l'exercice précédent.

L'acquisition de Nexen par CNOOC, une opération de 15,1 milliard, devrait être complétée au cours de la semaine, a précisé Nexen.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer