Rio Tinto: arrêt d'une ligne de production à Sorel

Sur le même thème

L'usine de Rio Tinto à Sorel-Tracy.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

L'usine de Rio Tinto à Sorel-Tracy.

(Montréal) La détérioration du marché du titane commence à se faire sentir à Sorel-Tracy. Rio Tinto Fer et Titane suspend les activités d'une ligne de production de son usine de transformation. Selon une porte-parole de l'entreprise, il ne s'agit que d'un arrêt temporaire de neuf semaines afin de diminuer les stocks. Une dizaine d'employés pourraient être mis à pied.

 

 

Plus tôt ce mois-ci, Rio Tinto Fer et Titane (RTFT) a confirmé l'annulation de son projet de construction d'une nouvelle usine de 4 milliards à Bécancour, en raison d'une baisse de la demande et du prix pour le titane.

Rien d'aussi majeur à Sorel-Tracy, mais la suspension d'une ligne de production est le symptôme d'un marché volatile. RTFT affirme vouloir réduire ses stocks accumulés. «On essaie d'être plus flexible et de s'adapter en fonction du marché», dit la porte-parole de Rio Tinto, Claudine Gagnon.

La poudre de titane est notamment utilisée dans la production de pigments qui donnent la couleur blanche. Rio Tinto suspendra la production d'un type de poudre de titane appelé UGS. Environ 50 à 60 employés sont affectés à la production spécifique de cette poudre à Sorel-Tracy, selon le syndicat local.

La majorité des employés pourraient être relocalisés pendant les neuf semaines de suspension. Rien n'est encore finalisé, mais une dizaine d'employés pourraient être mis à pied, indique Claudine Gagnon, de Rio Tinto. «On tente de minimiser les impacts pour les employés.» RTFT compte 1800 employés à Sorel-Tracy.

Dans ses résultats annuels publiés jeudi, Rio Tinto fait état de la suspension des opérations de la ligne de production UGS, mais la durée de l'arrêt n'est pas précisée.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer