Sino-Forest reporte son plan de restructuration

Sino-Forest a indiqué lundi avoir reporté de près d'une semaine la mise en... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

La Presse Canadienne
Toronto

Sino-Forest a indiqué lundi avoir reporté de près d'une semaine la mise en application de son plan de restructuration après y avoir ajouté le nom d'un nouveau défendeur d'une tierce partie et réduit sa provision pour réclamations non résolues.

La société forestière chinoise, qui s'est retrouvée sous la protection de la Loi sur la arrangements avec les créanciers des compagnies après avoir été accusée de fraude, a indiqué que son plan serait mis en application mercredi, plutôt que le 17 janvier.

Sino-Forest a indiqué qu'un nouveau nom avait été ajouté à la liste de défendeurs de tierces parties en vertu du plan.

Cet ajout a permis à la société de réduire la réserve pour réclamations non résolues contre Sino-Forest à 1,7 million, contre 28,5 millions précédemment.

Compte tenu de cette réduction, Sino-Forest a indiqué que plus de 98,5% des nouveaux billets et actions qui seront émis en vertu du plan seront distribués à des créanciers ayant des réclamations fondées.

Les créanciers ont accepté le plan de restructuration à la fin de l'année dernière.

La société a d'abord été accusée en 2011 d'être une combine à la Ponzi par la firme Muddy Waters Research, ce qui a convaincu les autorités réglementaires ontariennes et la Gendarmerie royale du Canada d'entamer des enquêtes.

La société et plusieurs de ses anciens dirigeants ont depuis été accusés d'avoir menti aux investisseurs et d'avoir tenté de tromper les enquêteurs.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer