Revue hebdo: le platine au plus haut en trois mois

Le cours du platine a fortement grimpé cette semaine, dépassant momentanément... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Julien Girault
Agence France-Presse
Londres

Le cours du platine a fortement grimpé cette semaine, dépassant momentanément le prix de l'or pour la première fois en 10 mois, dans un marché redoutant des tensions sur l'offre mondiale après l'annonce par le géant du secteur Amplats d'une nette réduction de sa production minière.

OR

Le cours du métal jaune a poursuivi sa hausse cette semaine, se hissant jeudi à 1696,28$, son plus haut niveau depuis un mois, dans un marché toujours porté par la dépréciation du dollar face à un euro revigoré notamment par une émission obligataire encourageante en Espagne.

Un reflux du billet vert contribue en effet à rendre plus attractifs les achats de métaux précieux, libellés en dollars, pour les détenteurs d'autres devises.

«De façon générale, les perspectives pour l'or restent très bonnes et son prix devrait atteindre de nouveaux records historiques cette année», au-delà des 1921,15$ l'once enregistrés en septembre 2011, a souligné Ross Strachan, analyste de Capital Economics.

Ainsi, l'assouplissement des politiques monétaires - en particulier celle de la Réserve fédérale américaine (Fed) - devrait continuer de soutenir le métal jaune, a précisé M. Strachan.

Les opérateurs redoutaient début janvier que la Fed ne mette prématurément fin, courant 2013, à ses injections de liquidités dans l'économie, destinées à soutenir la reprise économique aux États-Unis mais qui conduisent aussi à diluer la valeur du dollar et à stimuler les investissements dans les métaux précieux.

Mais le marché a été quelque peu rassuré cette semaine par des déclarations du président de la Fed, Ben Bernanke, qui a rappelé lundi l'engagement de son institution à soutenir une économie encore fragile, ainsi que par le Livre beige de la Fed, qui a fait état d'une croissance économique «faible ou lente».

De plus, «des indicateurs ont montré (mardi et jeudi) des replis plus forts qu'attendus en janvier de l'activité manufacturière dans les régions» de New York et de Philadelphie, «ce qui renforce la perspective de voir la Fed poursuivre son programme de stimulus et donc son soutien au marché de l'or», a observé Austin Kiddle, du courtier spécialisé Sharps Pixley.

Autre facteur qui devrait permettre à l'or de briller davantage, «la demande en Chine et en Inde (les deux principaux pays consommateurs, ndlr) va probablement continuer de s'accélérer» à mesure que se rétablissent leurs économies respectives, a ajouté M. Strachan.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1688,50$ vendredi contre 1657,50$ le vendredi précédent.

ARGENT

L'argent a été tiré vers le haut dans le sillage du métal jaune, montant vendredi à 32,12$ l'once, son plus haut niveau depuis le 18 décembre.

L'argent a terminé vendredi à 31,82$ l'once, contre 30,67$ sept jours auparavant.

PLATINE/PALLADIUM

Le cours du platine a gagné près de 3% cette semaine, se hissant jusqu'à 1702,05$ l'once - un sommet depuis début octobre -, dans un marché dopé par l'annonce mardi d'un important plan de restructuration d'Anglo American Platinum (Amplats), leader du secteur.

Le groupe a ainsi annoncé mardi qu'il prévoyait de fermer quatre puits jugés non rentables en Afrique du sud, ce qui entamerait sa production annuelle de 400 000 onces par an - un volume équivalent à environ 7% de la production minière mondiale de platine enregistrée en 2012.

«Cela correspond à 4,5% de la demande mondiale de platine attendue en 2013», ont observé les experts de Deutsche Bank. Selon eux, ces mesures d'Amplats vont creuser un déficit de production déjà important et qui pourrait devenir structurel à partir de 2014.

En raison d'une chute de 12% de la production en Afrique du Sud - premier pays producteur - à la suite d'importantes grèves dans le secteur minier, le marché mondial du platine avait déjà enregistré en 2012 un déficit de 400 000 onces, selon le cabinet londonien spécialisé Johnson Matthey.

Revigoré, le cours du platine, métal précieux dont le principal débouché est l'industrie automobile, a dépassé mardi celui de l'or pour la première fois depuis mars, avant de retomber en fin de semaine.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a terminé vendredi soir à 1677$ contre 1657,50$ une semaine auparavant.

L'once de palladium a fini à 722$ contre 693,50$ le vendredi précédent.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer