Revue hebdo: début d'année mouvementée pour l'or

Les prix des métaux précieux ont débuté l'année sur une trajectoire en dents de... (PHOTO REUTERS)

Agrandir

PHOTO REUTERS

Alice Doré
Agence France-Presse
Londres

Les prix des métaux précieux ont débuté l'année sur une trajectoire en dents de scie, grimpant nettement lors de la première séance d'échanges de 2013 grâce à l'accord budgétaire américain, avant d'effacer leurs gains, seul le platine tirant au final son épingle du jeu.

OR

Le prix de l'once de métal jaune a connu une semaine agitée, grimpant lors de la première séance d'échanges de l'année mercredi à 1694,81$, son plus haut niveau en deux semaines, avant de plonger vendredi à 1625,85$, au plus bas depuis quatre mois et demi.

Mercredi, «les métaux précieux, notamment l'or, ont bénéficié de l'euphorie généralisée qui a touché les investisseurs après l'accord trouvé sur le budget américain», ont noté les analystes de Commerzbank.

Les responsables politiques américains sont parvenus in extremis à trouver un accord permettant d'éviter l'entrée en vigueur automatique début janvier d'une cure d'austérité forcée, qui risquait de faire plonger la première économie mondiale de nouveau en récession.

Cependant, les prix ont été placés sous pression après la publication des minutes de la dernière réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale américaine (Fed) au cours de laquelle l'institution a minimisé les risques de voir une accélération de l'inflation aux États-Unis, a relevé Ross Norman, analyste du cabinet Sharps Pixley.

En effet, le métal jaune est vu par de nombreux investisseurs comme une valeur sûre dans laquelle ils investissent pour se protéger de l'inflation.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé à 1648$ vendredi contre 1657,50$ le vendredi précédent.

ARGENT

Le métal gris a débuté l'année dans le sillage de l'or, auquel il est vu comme une alternative meilleur marché par les investisseurs spéculatifs.

Le prix de l'once d'argent est monté mercredi à 31,48$, son plus haut niveau depuis deux semaines, avant de tomber vendredi à 29,23$, son niveau le plus faible en quatre mois et demi.

Le métal gris a terminé vendredi à 29,32$ l'once, contre 30,15$ sept jours auparavant.

PLATINE/PALLADIUM

Les métaux platinoïdes, dont le principal débouché est l'industrie automobile, ont démarré l'année sur les chapeaux de roues, grâce aux ventes record depuis 2007 de voitures aux États-Unis en 2012, une tendance que certains constructeurs américains voient d'ailleurs se poursuivre en 2013, ont relevé les analystes de Commerzbank.

Aidés également par l'accord sur le budget américain, le prix de l'once de platine est monté jeudi à 1579,48$, au plus haut depuis deux semaines, et celui de l'once de palladium a atteint mercredi à 718,18$, son niveau le plus élevé en dix mois.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a terminé vendredi soir à 1557$ contre 1527$ une semaine auparavant.

L'once de palladium a fini à 689$ contre 704$ le vendredi précédent.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer