Une filiale de PetroChina devient partenaire d'Encana

En bourse

T.ECA
Le président et chef de la direction d'Encana,... (Photo PC)

Agrandir

Photo PC

Le président et chef de la direction d'Encana, Randy Eresman.

La Presse Canadienne
Calgary

La société de Calgary Encana (T.ECA) et un partenaire chinois ont convenu d'explorer et d'exploiter conjointement des projets de gaz de schiste en Alberta.

Une filiale de la société d'État chinoise PetroChina investira 2,18 milliards pour une participation de 49,9% sur environ 180 000 hectares détenus par Encana dans la formation gazière en émergence de Duvernay.

Encana et PetroChina avaient commencé à travailler sur une autre coentreprise de gaz naturel en 2010, mais le projet avait été abandonné une année plus tard en raison de l'incapacité des deux groupes à s'entendre sur la manière d'exploiter ces actifs.

Encana demeurera l'opérateur de la coentreprise de Duvernay, qui verra les partenaires dépenser conjointement 4 milliards pour les installations de forage et de traitement au cours des quatre prochaines années.

La semaine dernière, Ottawa a approuvé la prise de contrôle par une compagnie chinoise pour 15,1 milliards d'une autre société de Calgary, Nexen, tout en ajoutant que des acquisitions futures de producteurs des sables bitumineux seraient seulement avalisées dans certaines circonstances exceptionnelles.

Puisque PetroChina acquiert un intérêt minoritaire dans les propriétés de Duvernay, la transaction n'est pas soumise aux mêmes règles fédérales que dans le cas de Nexen.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer