Revue hebdo: regain d'optimisme pour les métaux de base

Une mine de cuivre au Chili.... (Photo AFP)

Agrandir

Photo AFP

Une mine de cuivre au Chili.

Agence France-Presse
Londres

Les prix des métaux industriels au London Metal Exchange (LME) ont nettement monté cette semaine, se hissant à des niveaux plus vus depuis octobre, à la faveur d'un regain d'optimisme des investisseurs sur l'économie américaine et l'avancée des discussions budgétaires à Washington.

Après des gains modérés en début de semaine, les cours des métaux ont accéléré leur hausse jeudi et vendredi, parachevant le net rebond du marché observé en novembre. Après un repli presque ininterrompu entre mi-septembre et début novembre, le cours du cuivre a ainsi engrangé quelque 7% en quatre semaines.

«L'élan observé cette semaine sur l'ensemble des marchés financiers s'est traduit sur le marché des métaux de base par un mouvements d'achats massifs», a commenté William Adams, analyste de Fast Markets, mettant en avant un regain d'optimisme des opérateurs sur la situation des deux côtés de l'Atlantique.

Ainsi, «le dernier accord sur la dette grecque a offert un répit pour un moment au pays, et les craintes sur la crise de la zone euro s'en sont trouvé diminuées», a-t-il souligné.

La zone euro et le Fonds monétaire international (FMI) se sont entendus mardi pour que la dette grecque soit ramenée à 124% du PIB d'ici 2020, et pour accorder à Athènes 43,7 milliards d'euros d'aide bloqués depuis des mois.

Aux États-Unis, les opérateurs, qui continuent de surveiller l'avancée des discussions budgétaires en cours à Washington entre démocrates et républicains, ont été quelque peu rassurés par les «espoirs» d'un accord «avant Noël» affichés par le président Barack Obama.

Faute d'un accord entre les deux partis, une loi automatique imposant hausses d'impôts et coupes budgétaires massives entrerait en vigueur début 2013, au risque de faire tomber en récession la première économie mondiale.

«Bien qu'il y ait beaucoup de déclarations contradictoires de la part des responsables américains, le marché a tout de même l'impression que (les partis) feront tout ce qu'il faut pour parvenir à un accord», a estimé William Adams.

L'optimisme des investisseurs profitait aux actifs jugés plus risqués, comme les matières premières mais aussi l'euro -- et l'affaiblissement du dollar face à un euro revigoré a également contribué à doper les prix des métaux, dont l'achat libellé dans la monnaie américaine devenait plus attractif pour les détenteurs d'autres devises.

«Le révision en hausse jeudi de la croissance des États-Unis pour le troisième trimestre a également conforté» le moral du marché, «tout comme de bons chiffres sur le marché immobilier américain», ont ajouté les experts de Commerzbank. Ainsi, les promesses de vente de logements ont bondi en octobre dans le pays pour retrouver leur niveau d'avant le début de la crise économique.

«Si les indicateurs manufacturiers chinois pour novembre publiés ce week-end s'avèrent encourageants, les prix pourraient poursuivre leur progression», a-t-on estimé chez Commerzbank. Une salve d'indicateurs a témoigné récemment de la reprise économique du pays, premier consommateur de métaux de la planète.

Baromètre du marché, le CUIVRE s'est hissé vendredi à 7.965 dollars la tonne, un sommet depuis le 23 octobre.

L'ALUMINIUM et le ZINC ont atteint vendredi 2094,25$ et 2062$ respectivement, leurs plus bas niveaux depuis le 8 octobre.

Le NICKEL est monté jeudi à 17 350$, un niveau plus vu depuis le 18 octobre.

Le PLOMB et l'ETAIN ont touché jeudi 2250$ et 21 949$ respectivement, leurs plus hauts niveaux depuis le 10 octobre.

Sur le LME, la tonne de cuivre pour livraison dans trois mois s'échangeait à 7933$ vendredi contre 7770$ une semaine plus tôt vers la même heure.

L'aluminium valait 2080$ la tonne contre 1965$.

Le plomb valait 2239$ la tonne contre 2202$.

L'étain valait 21 790$ la tonne contre 20 800$.

Le nickel valait 17 200$ la tonne contre 16 678$.

Le zinc valait 2048$ la tonne contre 1959$.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer