Perquisition chez Osisko

L'usine Canadian Malartic d'Osisko.... (PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE)

Agrandir

PHOTO OLIVIER PONTBRIAND, LA PRESSE

L'usine Canadian Malartic d'Osisko.

Le ministère de l'Environnement a perquisitionné des documents ce matin à la mine Canadian Malartic, d'Osisko.

Le ministère du Développement durable, de l'Environnement de la Faune et des Parcs (MDDEFP) mène depuis quelques mois deux enquêtes parallèles sur Osisko, mais ne précise pas la nature exacte de ces enquêtes. On sait par contre qu'elles font suite à des infractions répétées de l'entreprise en rapport aux normes environnementales, notamment en ce qui concerne le bruit. Le MDDEFP décidera à la suite de ces enquêtes s'il y a matière à poursuite pénale.

Le MDDEFP cherchait ce matin des documents relatifs aux forages, chargements et sautages survenus entre avril 2011 et octobre 2012. Osisko affirme collaborer pleinement avec le Ministère et dit avoir remis les documents demandés.

Entre le 19 août 2009 et le 15 août 2012, le MDDEFP reçu 976 plaintes de citoyens relatives à la construction ou aux opérations de la mine Canadian Malartic. Le Ministère a émis 64 avis d'infraction pendant cette période.

La mine Canadian Malartic est collée à la communauté de Malartic, tant et si bien que plusieurs citoyens se plaignent du niveau de bruit, de poussière et de vibrations.

Osisko admet d'ailleurs qu'elle est incapable de respecter les normes de bruit convenues au départ, et la société demande au MDDEFP d'abaisser ces normes. Elle veut aussi réviser les conditions concernant la durée des dynamitages et les vibrations, conditions qu'elle juge trop contraignantes.

Pour faire le suivi des impacts de la mine, Osisko a installé dans la ville de Malartic des sismographes (pour mesurer les vibrations et la pression d'air), des capteurs de poussière et des sonomètres (pour le bruit). Les données que la société collige sont ensuite transmises au MDDEFP. Ces données devraient être publiques, mais elles sont retenues pendant l'enquête.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer