Aciérie de Contrecoeur: ArcelorMittal se fait rassurant

En dépit d'une conjoncture difficile qui plombe les résultats globaux... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

En dépit d'une conjoncture difficile qui plombe les résultats globaux d'ArcelorMittal (MT), le plus grand producteur d'acier au monde se fait rassurant sur l'avenir de son aciérie de Contrecoeur.

«C'est une unité très stratégique», indique le vice-président de l'exploitation d'ArcelorMittal Montréal (qui rassemble les installations de Longueuil et Contrecoeur), Sujit Sanyal. M. Sanyal soutient que l'usine de Contrecoeur est très bien positionnée pour ses marchés, surtout américains, et qu'elle dispose d'un bon contrôle sur sa matière première, qui provient notamment de Fermont.

Les syndiqués de l'aciérie de Contrecoeur s'inquiètent depuis plusieurs années du manque d'investissement d'ArcelorMittal dans leur usine. Un projet d'expansion de 380 millions US annoncé à la fin de 2007 ne s'est jamais matérialisé parce que l'état du marché ne le justifiait plus, selon l'entreprise.

Situation ardue

La situation d'ArcelorMittal est aussi devenue plus ardue dans les derniers mois, dans la foulée de l'affaiblissement des marchés du fer et de l'acier. La société luxembourgeoise a perdu 709 millions US au troisième trimestre, et traîne une lourde dette de 23,2 milliards US qui réduit grandement sa marge de manoeuvre. Au début du mois de novembre, l'agence de notation de crédit Moody's a apposé à ArcelorMittal le titre «d'investissement spéculatif» en raison de «la dégradation du marché de l'acier».

«La priorité du groupe est de payer les dettes», a convenu M. Sanyal. Dans ce contexte, les grands investissements à long terme ne sont pas privilégiés. «Mais nous pouvons avoir le OK pour des petits projets avec des retours sur investissement rapides», précise-t-il.

ArcelorMittal a ainsi investi quelque 40 millions en 2011 et 2012 à Contrecoeur, et prévoit investir entre 25 et 27 millions en 2013, soutient M. Sanyal.

Pour réduire sa dette, ArcelorMittal vend des actifs. Elle a récemment vendu sa part de Kalagadi Manganese, en Afrique, et envisage de céder une participation minoritaire dans ArcelorMittal Mines Canada, qui exploite une mine à Fermont et une usine de bouletage à Port-Cartier. L'aciériste sud-coréen Posco a confirmé son intérêt.

Les analystes sondés par Bloomberg sont partagés sur le titre d'ArcelorMittal, en baisse de 35% depuis février. Sur un total de 42 analystes, 20 en recommandent l'achat, 9 suggèrent de le vendre, tandis que 13 adoptent une position neutre.

Transformation au Québec

Sujit Sanyal participait hier à un groupe d'experts sur la métallurgie au Québec, organisé par la Chambre de commerce du Montréal métropolitain. Dans le débat sur la transformation locale des ressources minières québécoises, l'industrie du fer et de l'acier est souvent montrée du doigt.

Les projets miniers de fer ne prévoient pas de transformation locale. La production est plutôt destinée à des aciéries asiatiques, là où la consommation d'acier est la plus forte.

Dans le cas d'ArcelorMittal, l'usine est établie à Contrecoeur depuis plusieurs décennies. M. Sanyal s'interroge toutefois sur la compétitivité à moyen et long terme de nouvelles capacités de transformation au Québec. Par exemple, si ArcelorMittal n'avait pas d'usine au Québec, cela aurait-il du sens d'en construire une? «Il y aurait beaucoup de questions à se poser, ce sont des investissements majeurs», répond M. Sanyal, tout en rappelant les atouts du Québec comme la main-d'oeuvre compétente et l'énergie à faible coût.

M. Sanyal a salué l'instauration d'un congé fiscal de 10 ans dans le dernier budget provincial, mais il soutient que «le gouvernement pourrait contribuer de façon plus significative». «Il en faut beaucoup plus pour rester concurrentiel au chapitre des coûts», a-t-il précisé. Il suggère entre autres des partenariats à long terme avec le gouvernement, ou la participation du gouvernement à des programmes de recherche.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer