Halliburton affecté par un ralentissement en Amérique du Nord

En bourse

HAL
Le groupe de services pétroliers Halliburton (HAL) a annoncé... (Photo Getty images)

Agrandir

Photo Getty images

Agence France-Presse
New York

Le groupe de services pétroliers Halliburton (HAL) a annoncé mercredi un bénéfice net en recul de près de 12% au troisième trimestre, à 602 millions de dollars, affecté par la hausse du coût de ses matières premières et les conséquences de l'ouragan Isaac en Amérique du nord.

Le groupe avait dégagé un résultat net de 683 millions de dollars au troisième trimestre 2011, et de 737 millions au deuxième trimestre 2012.

Le bénéfice net par action ressort à 0,65$, contre 0,80$ sur la même période de l'année précédente. C'est en-deça des prévisions des analystes qui tablaient en moyenne sur 0,67$.

«Je suis content du renforcement de nos positions commerciales dans des zones géographiques cruciales et dans les gammes de produits où nous prévoyons de forts taux de croissance dans les prochaines années», a néanmoins indiqué le PDG Dave Lesar, cité dans un communiqué.

Le résultat opérationnel était de 954 millions de dollars au troisième trimestre, contre 1,33 milliard sur la même période de l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a atteint 7,11 milliards de dollars, contre 6,54 milliards un an plus tôt, mais il s'est replié de 2% par rapport au deuxième trimestre, en raison d'une moindre activité en Amérique du nord.

Selon M. Lesar, Halliburton a souffert de la pression sur les prix liée à l'effondrement des prix du gaz de schiste, de l'inflation du prix de la gomme de guar et des perturbations causées par l'ouragan Isaac.

La gomme de guar, un épaississant souvent utilisé dans l'industrie alimentaire, est employé par l'industrie pétro-gazière dans la composition des liquides de «fracking», ou fracturation hydraulique, la technologie utilisée pour libérer le gaz et pétrole de schiste.

«Nous avons également constaté une réduction d'activité chez certains de nos clients (en Amérique du nord) qui continuent d'opérer à un rythme modéré dans le cadre de leurs budgets 2012», a relevé le PDG du groupe.

Mais «nous continuons d'avoir confiance dans les fondamentaux à long terme de notre activité, et notre stratégie de croissance reste inchangée», a-t-il fait savoir.

Le groupe a constaté une hausse de 2% de son activité à l'international par rapport au deuxième trimestre grâce une croissance «solide» en Amérique latine, en particulier au Mexique et au Brésil, et dans les zones Moyen-Orient et Asie. Il a également enregistré de «fortes améliorations» en Russie, en Malaisie et en Australie.

Et une situation «bien meilleure que l'an dernier en Irak», a relevé M. Lesar lors d'une conférence téléphonique.

En revanche, il a connu un «léger repli» en Europe, en Afrique et dans certains pays de l'ex-URSS, qui a été surtout lié aux retards pris dans les activités en mer du Nord, aux arrêts à cause des élections en Angola, à une activité réduite en Algérie et en Europe continentale.

M. Lesar a relevé que les améliorations enregistrées en Russie et en Libye ont été affectées par ces éléments ainsi que par des grèves en Norvège.

Cependant, «nous restons très optimistes concernant les perspectives pour nos activités à l'international» en raison en particulier des hausses de prix opérées dans les renégociations de contrats, a précisé M. Lesar, ajoutant que la marge du groupe devrait se situer entre 15 et 20% en 2013 sur ces marchés.

Le coût de la gomme de guar devrait rester stable au quatrième trimestre mais baisser en 2013 grâce à la livraison de nouveaux stocks à des prix inférieurs, a précisé le patron d'Halliburton, soulignant que cela devrait permettre une amélioration des marges.

Mais l'Amérique du nord devrait vivre «quelques mois assez agités» du fait notamment d'une activité atone au Canada, a-t-il relativisé.

Sur les neuf premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires atteint 21,21 milliards de dollars (17,76 milliards un an plus tôt) et le résultat net a été stable à 1,96 milliard, contre 1,93 milliard un an plus tôt.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer