Offre de CNOOC: les actionnaires de Nexen disent oui

En bourse

T.NXY
Le chef de la direction de Nexen, Kevin Reinhart,... (Photo Jeff Mcintosh, Archives La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo Jeff Mcintosh, Archives La Presse Canadienne

Le chef de la direction de Nexen, Kevin Reinhart, a donné son accord à la prise de contrôle de Nexen par la société d'État chinoise CNOOC.

La Presse Canadienne
Calgary

Les actionnaires de l'entreprise d'hydrocarbures Nexen (T.NXY) ont accepté, jeudi, l'offre d'achat de 15,1 milliards présentée par la China National Offshore Oil Company (CNOOC).

La transaction devra quand même être autorisée par le gouvernement canadien.

Le titre de Nexen valait 24,78 $ sur la Bourse de Toronto en milieu d'avant-midi jeudi. Un écart si important par rapport à l'offre de CNOOC, à quelques heures seulement du vote des actionnaires, témoigne de l'incertitude des marchés de voir la transaction se concrétiser.

Le ministre canadien délégué aux Finances, le député albertain Ted Menzies, a déclaré plus tôt cette semaine qu'il entend de nombreux commentaires négatifs concernant l'acquisition d'un producteur de pétrole canadien si important par une entreprise étatique chinoise.

Pour sa part, le premier ministre Stephen Harper a affirmé plus tôt ce mois-ci que la Chine doit démontrer que ses entreprises gouvernementales respecteront les mêmes règles que celles auxquelles se plie le Canada.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires »

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer