Rvue hebdo: les violences en Afrique du Sud font bondir le platine

Le cours du platine a bondi vendredi à son plus haut niveau depuis un mois,... (Photo Bloomberg)

Agrandir

Photo Bloomberg

Julien Girault
Agence France-Presse
Londres

Le cours du platine a bondi vendredi à son plus haut niveau depuis un mois, dans un marché inquiet de l'escalade des violences sur un site minier en Afrique du Sud, tandis que l'or continuait de fluctuer dans une fourchette étroite sur un marché estival sans élan.

OR

Le cours de l'or s'est incliné en début de semaine, tombant mardi sous le seuil de 1600$ l'once pour la première fois en deux semaines, avant de regagner du terrain pour terminer la semaine à l'équilibre.

Dans un marché sans grand volume et sans direction, en raison des congés estivaux de nombreux opérateurs, les prix restaient aidés par la perspective de mesures de la Réserve fédérale américaine (Fed) pour soutenir l'économie, après une série d'indicateurs contrastés cette semaine aux États-Unis.

De telles mesures sont de nature à diluer la valeur du dollar, rendant plus intéressants pour les investisseurs munis d'autres devises les achats de métaux précieux libellés dans la monnaie américaine.

«Le marché s'est ressaisi en dépit du rapport du Conseil mondial de l'or (CMO)», qui a fait état jeudi d'un fort recul de la demande de métal jaune et qui a «incité les investisseurs à se demander si la consommation d'or ne risquait pas de chuter davantage» sur le reste de l'année, a observé Michael Hewson, analyste du courtier CMC Markets.

Au cours du deuxième trimestre, la demande d'or a baissé de 7% sur un an, à 990 tonnes, son plus bas niveau depuis deux ans, selon les chiffres du CMO, fédération réunissant les grands groupes aurifères de la planète.

La demande dans le secteur de la joaillerie a reculé de 15% sur un an, tandis que la demande d'investissement (achats de lingots et de médailles) chutait elle de 23%.

Cependant, «la demande d'or sur le reste de l'année devrait rester relativement robuste, les achats d'or étant susceptibles d'être dopés par la saison des fêtes traditionnelles en Inde, et par les probables mesures de relance économique» en Europe, aux États-Unis et en Chine, a estimé tout de même M. Hewson.

De plus, «l'accroissement des achats d'or par les banques centrales devrait se conforter, les pays en développement étant de plus en plus désireux de diversifier leurs réserves» pour se prémunir contre les fluctuations des devises, a indiqué de son côté Andrey Kryuchenkov, analyste de VTB Capital.

Sur le London Bullion Market, l'once d'or a terminé vendredi à 1614,75$ au fixing du soir contre 1618,50$ le vendredi précédent.

ARGENT

Considéré comme une alternative moins onéreuse au métal jaune, l'argent a accompagné l'or dans ses fluctuations.

L'once de métal gris a terminé vendredi à 28,20$ contre 27,88$ sept jours auparavant.

PLATINE/PALLADIUM

Le cours du platine est monté vendredi jusqu'à 1466,87$ l'once, son plus haut niveau depuis le 6 juillet, ayant gagné plus de 60$ (+4%) en l'espace de deux séances après l'escalade de violences en Afrique du Sud.

Une trentaine de mineurs grévistes ont été tués dans des affrontements jeudi avec des policiers sur un site du groupe Lonmin à Marikana (nord-ouest).

Lonmin, qui extrait environ 750 000 onces de platine chaque année (soit 12% de la production mondiale), a indiqué avoir enregistré au cours de la semaine une perte de production de quelque 15 000 onces.

«Les investisseurs redoutent une perturbation prolongée de l'activité dans les mines de Lonmin, et une contagion des conflits sociaux aux sites des autres producteurs de platine de la région», a observé le courtier spécialisé Johnson Matthey.

L'Afrique du Sud est le premier pays producteur de platine de la planète, avec environ 75% de l'offre mondiale de ce métal précieux très utilisé par l'industrie automobile.

Le palladium a grimpé dans le sillage du platine, atteignant vendredi 602,50$ l'once, un sommet depuis le 4 juillet.

Sur le London Platinum and Palladium Market, l'once de platine a terminé vendredi soir à 1455$ contre 1399$ une semaine auparavant.

L'once de palladium a fini à 592$ contre 578$ le vendredi précédent.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer