Enbridge propose des changements pour son oléoduc controversé

En bourse

T.ENB
Patrick D. Daniel, président d'Enbridge.... (Photo La Presse Canadienne)

Agrandir

Photo La Presse Canadienne

Patrick D. Daniel, président d'Enbridge.

La Presse Canadienne
Calgary

L'entreprise Enbridge (T.ENB) affirme être prête à améliorer la conception de son oléoduc Northern Gateway pour remédier aux craintes soulevées par les Autochtones et d'autres groupes d'opposants au projet.

La compagnie, établie à Calgary, a indiqué vendredi qu'avec les changements proposés, l'oléoduc serait à la fine pointe de la technologie et répondrait aux dernières normes de sécurité en vigueur.

Entre autres choses, Enbridge a mentionné que le nouveau modèle inclurait des parois plus épaisses pour les portions où le conduit traverse des rivières.

L'entreprise rehausserait par ailleurs la fréquence du nombre d'inspections d'au moins 50%, en plus d'assurer une présence continue d'employés dans les stations de pompage des zones reculées.

Les détracteurs du projet de Northern Gateway ont évoqué des inquiétudes quant aux possibles risques environnementaux pour le territoire de la Colombie-Britannique et les côtes de la province.

Enbridge a fait savoir que les améliorations envisagées feraient bondir la facture de 400 à 500 millions supplémentaires.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer