Encana veut produire plus de gaz naturel humide

Le président et chef de la direction d'Encana,... (Photo PC)

Agrandir

Photo PC

Le président et chef de la direction d'Encana, Randy Eresman.

Agence France-Presse
Calgary

La pétrolière Encana (T.ECA) a annoncé jeudi qu'elle effectuerait un investissement additionnel de 600 millions de dollars cette année pour accroître de façon substantielle sa production de gaz naturel humide.

Cette annonce survient en période de recul prolongé du prix du soi-disant gaz naturel sec.

L'entreprise établie à Calgary a souligné que l'enveloppe de 600 millions s'ajoutait à son budget de départ de 2,9 milliards, ajoutant qu'une telle somme permettrait de profiter «des résultats préliminaires positifs qui ont été atteints dans un certain nombre de zones gazières riches en pétrole et gaz naturel humides».

Encana a donc revu ses projections de production totale de liquides pour l'année en cours pour les porter à 30 000 barils par jour, soit 7% de plus qu'auparavant.

Le président et chef de la direction d'Encana, Randy Eresman, s'est dit encouragé par le succès enregistré jusqu'à présent en 2012 dans les gisements de pétrole et de gaz naturel de l'entreprise.

Selon lui, le fait d'augmenter les dépenses en immobilisations de 2012 appuie l'objectif d'Encana de diversifier son portefeuille de production.

L'action d'Encana reculait jeudi après-midi de 1,78$, soit plus de 8%, pour s'échanger à 20,35$ à la Bourse de Toronto.

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer