La mine d'or Géant dormant cesse ses activités

En bourse

t.pdl
L'usine de Géant dormant restera toutefois ouverte pour... (Photo archives La Presse)

Agrandir

Photo archives La Presse

L'usine de Géant dormant restera toutefois ouverte pour traiter le minerai de la nouvelle mine Vezza, à 85 kilomètres de là, que North American Palladium compte démarrer au printemps.

(Montréal) Incapable de renouer avec la rentabilité, North American Palladium (T.PDL) cesse définitivement les activités de la mine d'or Géant dormant, entre Amos et Matagami. Environ 90 personnes perdent leur emploi.

> Suivez Hugo Fontaine sur Twitter

L'usine de Géant dormant restera toutefois ouverte pour traiter le minerai de la nouvelle mine Vezza, à 85 kilomètres de là, que North American Palladium (NAP) compte démarrer au printemps.

NAP a acheté Géant dormant en 2009, quelques mois après la suspension des activités minières par IAMGOLD. La mine souterraine avait produit 1 million d'onces d'or entre 1988 et 2008.

NAP a relancé les activités, mais la mine a généré des pertes de plus de 16 millions de dollars en 2010, sur une production de 21 500 onces. En 2011, la mine a produit 17 000 onces à un coût total de 1850$US l'once, un niveau que le cours de l'or n'a que très brièvement franchi en août et septembre. La moyenne du prix de la dernière année est de 1582$US l'once, tandis que le précieux métal se négociait à 1652$US l'once hier à la clôture.

En dépit d'un nouveau programme d'exploration en profondeur, dont les premiers résultats ont été encourageants, NAP n'a pas réussi à trouver une continuité suffisante dans l'étroit filon qu'elle suivait. «Malgré tous nos efforts pour améliorer la rentabilité de la mine, le résultat est décevant», a déclaré par communiqué le président et chef de la direction de NAP, William Biggar. La fermeture amputera de 50 millions de dollars le bilan de l'entreprise.

Au moins, l'usine de traitement survivra grâce à l'ouverture prochaine de Vezza, près de Matagami. La nouvelle mine souterraine devrait produire environ 30 000 onces d'or en 2011. Par la suite, la production annuelle prévue est de 43 000 onces par année au coût de 1000$US l'once, pour une durée de vie de neuf ans. Environ 150 personnes travailleront au projet Vezza.

Le titre de NAP a perdu 37 cents (-11,9%) hier à la Bourse de Toronto, à 2,74$. En 2010, la société a affiché une perte nette de 23,3 millions, sur des revenus de 107,1 millions. L'actif principal de NAP est la mine de palladium Lac des Îles, au nord-ouest de Thunder Bay.

Du travail à Goldex

C'est la deuxième fois en trois mois que le sous-sol abitibien cause de mauvaises surprises aux sociétés minières. À la mi-octobre, Agnico-Eagle a suspendu indéfiniment les activités de la mine Goldex, près de Val-d'Or, en raison de l'affaissement du sol dans la zone exploitée.

Le journal local Abitibi-Express rapporte qu'une équipe de 120 personnes travaille toujours sur le terrain. Une partie s'attaque au problème d'affaissement en injectant du ciment dans le sol. Une autre explore de nouvelles zones minéralisées, dont une située sous les galeries existantes de la mine, à plus de 860 mètres de profondeur.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer