Le brut en nette hausse, poussé par les tensions en Libye

Les cours du brut étaient en nette hausse lundi dans les échanges électroniques... (Photo Reuters)

Agrandir

Photo Reuters

Les cours du brut étaient en nette hausse lundi dans les échanges électroniques en Asie, soutenus par la montée des tensions en Libye et les craintes de propagation des manifestations aux pays de la région gros producteurs de pétrole, ont indiqué les analystes.

Dans les échanges matinaux, le baril de «light sweet crude» pour livraison en mars gagnait 1,13 $ US à 87,33 $ US. Celui du Brent de la Mer du Nord pour livraison en avril prenait 1,02 $ US à 103,54 $ US.

«Les deux cours sont montés en flèche ce matin. Le principal facteur (de cette envolée) est la situation de troubles au Proche-Orient», a déclaré Victor Shum, analyste au cabinet de consultants Purvin and Gertz à Singapour.

Les violences qui se déroulent en Libye, un pays membre de l'Opep, alimentent les craintes d'une instabilité qui se propagerait dans plusieurs pays clé producteurs de pétrole au Proche-Orient et en Afrique du Nord, a-t-il ajouté.

«La Libye est un membre de l'Opep et bien que sa production pétrolière soit modeste à l'échelon mondial, le pays est à proximité des principaux fournisseurs d'or noir» de la planète, a déclaré l'analyste.

La répression en Libye a fait au moins 173 morts depuis le début de la révolte mardi, selon l'organisation de défense des droits de l'homme Human Rights Watch (HRW), qui cite des sources hospitalières.

Un des fils du colonel Mouammar Kadhafi au pouvoir depuis 42 ans, Seïf Al-Islam, a affirmé dimanche soir dans une allocution télévisée que le peuple devait choisir soit de construire une «nouvelle Libye» soit de plonger dans la «guerre civile», alors que les affrontements ont gagné la capitale Tripoli.

Vendredi, sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de «light sweet crude» pour livraison en mars a terminé à 86,20 $ US, en baisse de 16 cents par rapport à la veille.

A Londres, sur l'IntercontinentalExchange, le baril de Brent de la mer du Nord à échéance identique a cédé 7 cents à 102,52 $ US.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer