Dégustations chez Costco: 4000 mises à pied, 4000 embauches

Responsable de gérer les dégustations chez Costco depuis... (Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse)

Agrandir

Responsable de gérer les dégustations chez Costco depuis 22 ans, l'entreprise PWD, de Mississauga, a perdu le contrat. L'américaine CDS va prendre le relais et promet d'embaucher tous les ex-employés de PWD.

Photo Hugo-Sébastien Aubert, La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Les fameuses dégustations dans les allées chez Costco ne seront plus effectuées par l'entreprise ontarienne qui en était responsable depuis 22 ans, PWD. Le contrat vient d'être accordé à une société américaine, ce qui provoque la fermeture de PWD et la mise à pied de plus de 4000 personnes, dont 953 au Québec. Mais bonne nouvelle, le nouveau fournisseur de Costco promet d'embaucher tout ce beau monde, a appris La Presse.

Quand vous goûtez à des biscuits, à de la pizza surgelée ou à du jus en faisant vos courses chez Costco, ce sont des employés de PWD qui vous servent. C'est aussi cette entreprise de Mississauga que les manufacturiers désireux de distribuer des échantillons de leurs produits chez Costco doivent contacter.

Or, PWD (pour Professsional Warehouse Demonstrations) n'avait qu'un seul et unique client, Costco Canada... qui a décidé de faire appel aux services de la firme américaine qui gère ses dégustations partout ailleurs dans le monde, CDS.

« Le contrat est venu à échéance, et quand un contrat vient à échéance, on va en soumission », a vaguement justifié le porte-parole de Costco, Ron Damiani.

Selon les avis de licenciements collectifs transmis par Instore Focus (propriétaire de PWD) au ministère du Travail, de l'Emploi et de la Solidarité sociale, PWD emploie entre 38 et 60 personnes par entrepôt Costco du Québec, pour un total de 953 personnes. Leur date de mise à pied officielle est le 30 juillet.

La nouvelle leur a été annoncée en avril, nous a raconté une employée, qui n'était pas très inquiète pour l'avenir.

« On s'est fait dire que c'est une entreprise [CDS] qui paie très bien, qui offre de bons avantages. [...] On va en savoir plus vendredi », mentionne une employée.

PWD n'a pas rappelé La Presse.

CDS s'installe à Ottawa

Avec ce nouveau contrat en poche, CDS a décidé d'ouvrir ses tout premiers bureaux au Canada. « On est à Ottawa, près du siège social canadien de Costco », nous a indiqué le Montréalais qui dirigera les activités canadiennes de CDS, Marc Borenstein. Près d'une vingtaine de personnes y travailleront. Les 4000 autres se promènent sur la route ou auront leur bureau dans un Costco.

Marc Borenstein promet que tous les employés de PWD qui veulent travailler pour CDS le pourront. « C'est automatique. On a dit à tout le monde de venir avec nous. Il n'y aura pas d'entrevue. C'est juste un changement de compagnie. C'est plus facile pour nous, pas besoin de les former. »

Il n'a pas été en mesure de nous dire si les employés conserveraient les mêmes conditions. Ceux qui effectuent les dégustations seraient actuellement payés entre 11,50 $ et 14 $ de l'heure.

Un seul client, un risque ?

CDS annonce en gros caractères, à la une de son site web, qu'elle s'en vient au Canada (« CDS is coming to Canada »). L'entreprise affirme y chercher des employés et il est possible de poser sa candidature en ligne en remplissant un formulaire en français ou en anglais.

Les 26 000 employés de CDS organisent des démonstrations dans les entrepôts Costco à travers le monde. Et Costco est son seul et unique client. N'est-ce pas risqué quand on voit ce qui est arrivé à PWD ? « Si on fait bien notre travail, ils vont nous garder. Si on ne le fait pas bien, on ne mérite pas le contrat », répond Marc Borenstein.

- Avec William Leclerc




publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer