Surprise! Le prix des vêtements diminue

La faiblesse relative du dollar canadien n'a pas... (PHOTO Jason Alden, Archives Bloomberg)

Agrandir

La faiblesse relative du dollar canadien n'a pas fait bondir le prix de nos vêtements ces deux dernières années.

PHOTO Jason Alden, Archives Bloomberg

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Contrairement à ce que l'on pourrait croire, la faiblesse relative du dollar canadien n'a pas fait bondir le prix de nos vêtements l'an dernier. Et le huard n'a pas contribué à faire augmenter les exportations de nos fabricants vers les États-Unis.

Les exportations de vêtements ont diminué au Canada... (PHOTO Craig Warga, Archives Bloomberg) - image 1.0

Agrandir

Les exportations de vêtements ont diminué au Canada en 2016.

PHOTO Craig Warga, Archives Bloomberg

Les détaillants canadiens commencent à s'approvisionner moins en... (PHOTO SeongJoon Cho, Archives Bloomberg) - image 1.1

Agrandir

Les détaillants canadiens commencent à s'approvisionner moins en Chine et davantage dans des pays à moindre coût comme le Bangladesh et le Viêtnam.

PHOTO SeongJoon Cho, Archives Bloomberg

Autrement dit, deux phénomènes inattendus se sont produits dans le secteur du vêtement en 2016, constate la firme de recherche Trendex, spécialisée dans ce domaine, dans un récent rapport.

Prix de détail des vêtements / Inflation globale au pays

En 2016 : - 0,5 % / + 1,4 %

En 2015 : + 1,7 % / + 0,7 %

La majorité des vêtements vendus au Canada est fabriquée en Asie et payée en dollars américains, ce qui, logiquement, devrait faire croître les prix de détail, rappelle Trendex.

Qu'est-ce qui explique cette situation ? Le rapport évoque trois hypothèses : 

1. Augmentation des parts de marché des détaillants à bas prix (de type H&M et Forever 21) et de liquidation (de type Winners et Marshalls).

2. Plus de soldes que d'habitude durant la période des Fêtes 2016.

3. Les détaillants canadiens commencent à s'approvisionner moins en Chine et davantage dans des pays à moindre coût comme le Bangladesh et le Viêtnam.

« Les détaillants canadiens de vêtements doivent se débarrasser d'une dépendance quasi totale envers les soldes pour générer des ventes. Jusqu'à ce que cela commence à se produire, ils continueront à générer des niveaux de bénéfices inacceptables. » - Extrait du rapport de Trendex

Valeur du dollar canadien en 2016 : entre 0,69 ¢US et 0,80 ¢US

Après avoir bondi en 2015, nos exportations de vêtements ont diminué en 2016.

Exportations de vêtements

En 2016 : - 3,9 %

En 2015 : + 19,8 %

« Même si la diminution est attribuable, comme certains le prétendent, au fait que les fournisseurs de vêtements canadiens acheminent leurs produits directement d'Asie vers leurs clients d'exportation, la tendance à la baisse de 2015 à 2016 ne peut pas être facilement expliquée par une seule tendance. » - Extrait du rapport de Trendex




publicité

publicité

publicité

publicité

la liste:3762:liste;la boite:318296:box

À lire sur La Presse Affaires

Précédent |

publicité

image title
Fermer