«Le plus grand centre commercial virtuel du Québec» est né

Les commerçants qui souhaitent afficher leur marchandise sur... (Image fournie par François Charron)

Agrandir

Les commerçants qui souhaitent afficher leur marchandise sur Shooopping.ca doivent créer une boutique en ligne sur Votresite.ca.

Image fournie par François Charron

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Shooopping.ca a été mis en service hier. Créé par le chroniqueur techno François Charron, le site se présente comme «le plus grand centre commercial virtuel du Québec». Un «Amazon québécois», en d'autres mots, qui permet aux commerces indépendants d'avoir une visibilité sur le web.

Aucune commission n'est exigée sur la première tranche... (Image fournie par François Charron) - image 1.0

Agrandir

Aucune commission n'est exigée sur la première tranche de 2500 $ de ventes sur Shooopping.ca. Ensuite, la facture grimpe à 5%.

Image fournie par François Charron

François Charron... (PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE) - image 1.1

Agrandir

François Charron

PHOTO EDOUARD PLANTE-FRÉCHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Pour le moment, le site regroupe la marchandise de 1511 PME du Québec. En tout, ce sont 120 000 produits (pas nécessairement québécois) d'une valeur totale de 40 millions qui sont ainsi offerts aux consommateurs. Et la gamme est particulièrement vaste: vêtements, nourriture, articles pour les animaux, meubles, décorations d'Halloween, articles de sport, livres, alouette. Le site affiche même une section «intimité», «pour que les adultes aient du fun».

François Charron a rappelé hier, lors d'un point de presse diffusé en direct sur Facebook, que les Québécois dépensent 8 milliards de dollars par année sur le web. 

«On a de la difficulté à trouver les détaillants d'ici. Alors le drame, c'est que 3 $ sur 4 sortent de la province.» - François Charron, fondateur de Shooopping.ca, à propos du commerce en ligne au Québec

Avec Shooopping.ca, l'entrepreneur espère faire concurrence aux Amazon, eBay et Etsy de ce monde.

NOUVEAUTÉS À VENIR

Hier, le site n'affichait pas de moteur de recherche, ce que déploraient certains internautes. Mais il devrait s'y en ajouter un d'ici 48 heures, a promis François Charron.

Les commerçants qui souhaitent à afficher leur marchandise sur Shooopping.ca doivent créer une boutique en ligne sur Votresite.ca. Aucune commission n'est exigée sur la première tranche de 2500 $ de ventes. Ensuite, la facture grimpe à 5%.

Lors du lancement, le directeur général de la CLD de Rouyn-Noranda, André Rouleau, a annoncé que son organisation paiera des étudiants de l'Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue pour aider les détaillants de la région à se joindre au centre commercial virtuel. «Le manque de temps ne peut être un argument [pour ne pas être en ligne]. Aujourd'hui, c'est essentiel!», a-t-il lancé avant d'inviter les autres CLD à emboîter le pas.

François Charron a par ailleurs indiqué qu'il annoncera bientôt la création de centres commerciaux thématiques et régionaux.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer