Starbucks donnera ses invendus aux personnes dans le besoin

Starbucks va participer au programme national américain «Feeding America»... (Photo Mark Lennihan, Archives AP)

Agrandir

Starbucks va participer au programme national américain «Feeding America» en offrant chaque soir ses repas préparés toujours comestibles.

Photo Mark Lennihan, Archives AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Agence France-Presse
WASHINGTON

La chaîne de cafés Starbucks a annoncé qu'elle allait désormais donner ses repas, sandwiches et salades invendus aux personnes dans le besoin aux États-Unis, plutôt que de les mettre à la poubelle.

L'entreprise a affirmé, à l'occasion d'une réunion avec des actionnaires mercredi, qu'elle allait participer à un programme national américain, «Feeding America» («Nourrir l'Amérique»), en offrant chaque soir ses repas préparés toujours comestibles.

L'opération concerne l'ensemble de ses 7600 cafés à travers les États-Unis, pendant les cinq prochaines années.

«Pour la seule première année, Starbucks FoodShare va fournir près de cinq millions de repas à des personnes et des familles qui ont besoin de nourriture», a assuré l'entreprise.

D'ici 2021, ce nombre de repas pourrait atteindre les 50 millions par an, affirme la chaîne.

Le défi, explique Starbucks, est de s'assurer que les salades, sandwiches et autres repas réfrigérés peuvent toujours être consommés en toute sécurité même si leurs étiquettes affichent des dates de péremption dépassées.

«Feeding America», une organisation à but non lucratif qui sert de banque alimentaire, et «Food Donation Collection», un autre groupe qui collabore avec Starbucks, tentent de lutter contre le gaspillage de nourriture en travaillant avec des restaurants, cafétérias ou marchés dont ils récupèrent les restes pour les distribuer aux nécessiteux.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer