Wal-Mart ferme 269 magasins

Cette décision touche 16 000 employés.... (PHOTO JOHN GRESS, ARCHIVES REUTERS)

Agrandir

Cette décision touche 16 000 employés.

PHOTO JOHN GRESS, ARCHIVES REUTERS

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Anne D'Innocenzio
Associated Press
NEW YORK

Wal-Mart a annoncé vendredi la fermeture de 269 magasins, dont plus de la moitié aux États-Unis et plusieurs sur le marché brésilien, qui connaît des difficultés.

Les magasins qui seront fermés ne représentent qu'une fraction des 11 000 magasins que compte la société à travers le monde, et moins d'un pour cent de ses revenus mondiaux.

Plus de 95% des magasins qui fermeront leurs portes aux États-Unis sont à moins de 10 milles d'un autre magasin Wal-Mart.

L'entreprise de Bentonville, en Arkansas, a dit faire des efforts pour s'assurer que des travailleurs puissent être transférés à d'autres emplacements à proximité.

Les fermetures auront lieu à compter de la fin du mois.

L'annonce de vendredi survient trois mois après que le chef de la direction de Wal-Mart Stores, Doug McMillon, eut indiqué aux investisseurs que le plus grand détaillant au monde réévaluerait son réseau de magasins dans le but d'accroître sa souplesse face à la croissance de la concurrence sur plusieurs fronts, y compris celle du détaillant en ligne Amazon.com.

«La gestion active de notre portefeuille d'actifs est essentielle pour garder nos activités en santé», a expliqué M. McMillon dans un communiqué. «Fermer des magasins n'est jamais une décision facile. Mais il est nécessaire de garder la société en bonne santé et de bien la positionner pour l'avenir.»

Wal-Mart exploite 4500 magasins aux États-Unis. Son effectif mondial est de 2,2 millions d'employés, dont 1,4 million aux États-Unis seulement.

L'entreprise a prévenu que ses résultats pour l'exercice financier qui débutera le mois prochain pourraient être en baisse de jusqu'à 12 pour cent parce qu'elle investit davantage dans ses activités en ligne et qu'elle consacre certaines sommes d'argent pour améliorer l'expérience de ses consommateurs.

Pas moins de 154 des fermetures annoncées vendredi auront lieu aux États-Unis, un chiffre qui comprend 102 plus petits magasins appelés Wal-Mart Express, qui ont été ouverts en 2011 dans le cadre d'un projet pilote.

Wal-Mart Express marquait les premiers pas du détaillant dans le secteur des dépanneurs. La superficie de ces magasins n'était que d'environ 12 000 pieds carrés, et on n'y vendait que des biens de base comme de la pâte à dents. Mais le concept n'a jamais obtenu le succès escompté.

Le détaillant ferme aussi 60 magasins déficitaires au Brésil, qui représentent environ cinq pour cent de ses ventes sur ce marché. Wal-Mart exploite 558 magasins au Brésil, avant les fermetures, et y a connu des difficultés, tout comme l'économie locale. Sa stratégie de «bas prix de tous les jours» n'a pas su résister aux fortes promotions de certains rivaux.

Les 55 autres magasins qui fermeront leurs portes se trouvent ailleurs en Amérique latine.

Wal-Mart a précisé toujours avoir l'intention d'ouvrir 50 à 60 nouveaux supercentres, 85 à 95 nouveaux magasins Neighborhood Markets et 7 à 10 Sam's Club aux États-Unis lors de l'exercice financier qui débutera bientôt. À l'extérieur des États-Unis, Wal-Mart prévoit ouvrir entre 200 et 240 magasins.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer