Sports Experts fait un grand saut techno

Les Sports Experts du Québec seront modernisés dans les prochaines années,... (PHOTO PATRICE LAROCHE, LE SOLEIL)

Agrandir

Les Sports Experts du Québec seront modernisés dans les prochaines années, à l'image de celui de la Place Sainte-Foy. Ce «mur de chaussures» permet au client de savoir quelles tailles sont en stock en magasin grâce à la technologie RFID.

PHOTO PATRICE LAROCHE, LE SOLEIL

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

La technologie s'amène dans les magasins Sports Experts. Écrans tactiles, murs de chaussures dotées de puces RFID, iPad et téléscripteurs à DEL viendront faciliter et égayer le magasinage. Le détaillant s'apprête aussi à lancer son premier site transactionnel, a appris La Presse Affaires.

Depuis deux ans, la société mère de Sports Experts, FGL Sports, teste une foule de technologies dernier cri dans quelques magasins au Canada anglais. Son premier «laboratoire» avait ouvert ses portes à l'été 2013 dans Yonge Street, à Toronto.

Ce magasin Sport Check (l'équivalent des Sports Experts du Québec) regroupait alors 140 écrans, des kiosques permettant de créer ses propres chaussures Reebok et lunettes Oakley, des expériences de réalité augmentée et un escalier interactif, entre autres. L'entreprise avait alors indiqué que son objectif était de «susciter chez les clients les mêmes émotions intenses que lorsqu'ils pratiquent les activités sportives qu'ils aiment». D'autres concepts similaires ont ensuite ouvert en Colombie-Britannique et en Alberta.

Magasin phare à Laval

C'est maintenant au tour des franchisés Sports Experts du Québec d'adopter ce virage technologique, mais de manière moins extravagante. «On a retenu les choses intéressantes pour nous», résume Jean-Stéphane Tremblay, vice-président exécutif, FGL Sports. Plusieurs technologies qu'on devine trop coûteuses ou peu rentables ont été abandonnées.

Le magasin du Carrefour Laval (48 000 pieds carrés), qui ouvrira demain, comptera 75 écrans, des bornes interactives permettant de localiser des produits dans le magasin et des «cubes translucides» qui présentent des produits. Il y aura aussi un écran communautaire qui annoncera les événements sportifs dans le quartier. «On veut se rapprocher des consommateurs», explique Jean-Stéphane Tremblay. «On ne veut pas seulement être un magasin qui vend des biens, mais un magasin qui crée une relation avec ses clients», ajoute-t-il.

La technologie la plus intéressante est sans doute ce «mur de chaussures» dotées de puces RFID. En plaçant la chaussure de son choix près d'un capteur, le client saura automatiquement si sa pointure est en stock. Plus besoin, donc, d'attendre qu'un commis aille vérifier à l'arrière du magasin.

Vente en ligne

FGL Sports (une division de Canadian Tire) et ses franchisés investiront «un montant très substantiel» pour transformer les 63 Sports Experts de la province. Du lot, 40 incluent des magasins Atmosphère. L'exercice prendra trois ou quatre ans.

Certains magasins devront être agrandis. Des discussions sont déjà en cours avec les propriétaires des centres commerciaux.

Sports Experts modernise aussi l'expérience en ligne: un site transactionnel sera lancé dans quelques semaines. Pour le moment, on ne peut qu'y consulter une partie de son catalogue.

FGL Sports a notamment tardé à créer un tel site parce que les magasins sont détenus par des franchisés qui ne voulaient pas subir la concurrence du franchiseur. De quelle manière le problème a-t-il été résolu? «On a fait des ententes avec nos franchisés pour favoriser l'expérience client», répond Jean-Stéphane Tremblay.

FGL Sports est le plus grand détaillant d'articles de sport au Canada. L'entreprise regroupe les enseignes Sports Experts, Atmosphère, Intersport, 3S, Sport Check et Nevada Bob's Golf, entre autres.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer