Future Shop ferme son magasin de Boucherville en voie de syndicalisation

Les portes placardées du magasin Future Shop de... (Photo fournie à La Presse)

Agrandir

Les portes placardées du magasin Future Shop de Boucherville lundi matin.

Photo fournie à La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Future Shop ferme son magasin de Boucherville moins de deux semaines après que les employés aient déposé une requête en accréditation syndicale.

La succursale Future Shop à Boucherville... (Photo fournie à La Presse) - image 1.0

Agrandir

La succursale Future Shop à Boucherville

Photo fournie à La Presse

Le commerce est situé tout près du Ikea dans le Carrefour de la Rive-Sud. Hier, il a fermé ses portes à 17 heures, comme prévu. Un employé a raconté à La Presse avoir reçu un appel de son supérieur en début de soirée lui annonçant que le magasin ne rouvrirait plus.

La quarantaine d'employés avaient déposé leur demande en accréditation le 12 juin. Ils étaient en attente de la réponse de la Commission des relations du travail.

Rappelons qu'en 2013, Future Shop avait fermé son seul magasin syndiqué du Québec, celui de l'ancien Forum. Un arbitre était sur le point d'être nommé pour imposer la première convention collective.

Future Shop a aussi décidé de ne plus rouvrir les portes de son centre de liquidation de la rue Auguste, à Greenfield Park. L'entreprise explique dans un courriel qu'elle voulait « alléger ses installations immobilières dans le marché de la Rive-Sud de Montréal ».

Vendredi dernier, la Cour suprême a statué que Walmart avait fermé illégalement son magasin syndiqué de Jonquière, en 2005. Le géant américain contrevenait ainsi à l'article 59 du Code du travail qui impose un gel des conditions de travail à partir du moment ou des employés déposent une demande en accréditation. La fermeture a provoqué un changement dans ces conditions, a tranché le plus haut tribunal du pays.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer