L'Inde enquête sur de possibles actes de corruption de Wal-Mart

Wal-Mart a récemment dévoilé qu'il avait dépensé 25... (PHOTO JIM YOUNG, REUTERS)

Agrandir

PHOTO JIM YOUNG, REUTERS

Wal-Mart a récemment dévoilé qu'il avait dépensé 25 millions de dollars pour tenter d'influencer des parlementaires américains ces quatre dernières années, «notamment sur des questions telles qu'un accès amélioré à des investissements en Inde».

Agence France-Presse
New York

Le gouvernement indien a lancé une enquête sur les activités de lobbying du géant américain de la distribution Wal-Mart qui pourraient s'assimiler à de la corruption selon la loi indienne, a rapporté jeudi le Wall Street Journal.

Le gouvernement indien devrait d'ici quelques jours nommer un juge pour mener l'enquête, a ajouté le quotidien financier, qui cite un ministre indien ayant souhaité garder l'anonymat.

Wal-Mart a récemment dévoilé qu'il avait dépensé 25 millions de dollars pour tenter d'influencer des parlementaires américains ces quatre dernières années, «notamment sur des questions telles qu'un accès amélioré à des investissements en Inde».

Le parti d'opposition indien Bharatiya Janata Party affirme que les activités de lobbying de Wal-Mart dévoilées par le groupe s'apparentent à des pots-de-vin.

Wal-Mart a nié à de multiples reprises toute malversation, et a assuré que le rapport ne décrivait pas des pots-de-vin, mais seulement des activités de lobbying légales aux États-Unis.

Wal-Mart a suspendu fin novembre plusieurs employés de sa filiale en Inde dans le cadre d'une affaire de corruption interne sur laquelle il enquête depuis plusieurs mois.

L'affaire, révélée par le New York Times, porte essentiellement sur le Mexique, mais le groupe a fait état de possibles pratiques illégales au Brésil, en Chine et en Inde.

Outre son enquête interne, Wal-Mart fait aussi l'objet d'enquêtes du département de la Justice et du gendarme boursier (SEC) américains, ainsi que des autorités mexicaines.

Des actionnaires ont en outre déposé des plaintes contre le groupe et certains de ses dirigeants actuels ou passés.

L'action reculait de 0,26% à 67,82 dollars en milieu de matinée à Wall Street.

Partager

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer