Baisse de profits pour Rona

La baisse des profits est attribuée à une... (Photo : Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse)

Agrandir

Photo : Édouard Plante-Fréchette, archives La Presse

La baisse des profits est attribuée à une augmentation importante des ventes de matériaux de construction à plus faible marge et par la détérioration de l'environnement du marché de la rénovation - construction à travers le pays.

Les profits de Rona (T.RON) ont chuté à son dernier trimestre. De 47,8 millions au troisième trimestre terminé à la fin septembre l'an dernier, ils ont glissé à 33,1 millions cette année, soit de 36 à 27 cents par action.

Des éléments «inhabituels et non récurrents» expliquent ce rendement, selon le détaillant de produits de rénovation et de quincaillerie. Il s'agit notamment de la mise en place d'un plan baptisé «Nouvelles réalités, nouvelles solutions», l'offre d'achat non sollicitée de Rona par le géant américain Lowe's (finalement retirée en septembre dernier), des primes de départ dues à une réorganisation l'été dernier et la hausse des frais de placement médias de la campagne publicitaire olympique pendant les Jeux olympiques d'été de Londres.

«Après une embellie observée de février à juin, les conditions de marché du trimestre ont reflété un retour à la prudence du consommateur, voire à la réticence à l'achat «, lit-on aussi dans un communiqué publié par l'entreprise, hier. En réaction aux conditions du marché, «l'ensemble des participants du secteur, y compris Rona, a intensifié leurs activités promotionnelles, exerçant ainsi une pression sur les prix et les marges brutes.»

«La réaction rapide de Rona à la réémergence de cet environnement difficile a limité à 1% la diminution des ventes comparables sur l'ensemble du réseau Rona. Pour le seul secteur du détail, les ventes comparables ont reculé de 1,8%, alors que les ventes de distribution comparables à l'ensemble des marchands Rona ont augmenté de 3,8%.»

Le plan «Nouvelles réalités, nouvelles solutions» mise entre autres sur l'implantation de commerce de proximité axé sur le service. «La conjoncture ne facilite pas la mise en oeuvre de notre plan, mais celle-ci n'en est pas moins nécessaire si nous voulons assurer une performance financière solide et durable pour Rona et pour nos actionnaires», souligne Robert Dutton, président et chef de la direction de la société. L'entreprise planifie aussi des investissements en immobilisation de 70 millions.

Grâce à ce plan, Rona prévoit des retombées annuelles de 10 millions de dollars (en 2012), 30 millions pour 2013 et 40 millions en 2014.

L'entreprise compte 30 000 employés dans un réseau de 830 quincailleries et entrepôts. Rappelons qu'en juillet dernier, Lowe's a fait une offre d'achat du total des actions de Rona pour 1,76 milliard, décriée tant par les actionnaires de l'entreprise, les marchands que le gouvernement québécois.

Hier, l'action de Rona a reculé de 33 cents à 9,82$ à la Bourse de Toronto.

------------------

UN TRIMESTRE PLUS DIFFICILE

en millions $ /  Variation anuelle

Revenus: 1336,6 / -0,8%

Profit net: 33,1 / -31%

Profit par action: 27 cents / -25%

Partager

La Presse Affaires vous suggère

publicité

publicité

publicité

publicité

publicité

image title
Fermer